Ligue 1 : Les 5 joueurs à suivre de très près cette saison

ligue 1 les joueurs pépites 2022-2023

Cette nouvelle saison de Ligue 1 va permettre de découvrir de nouvelles têtes. De la recrue clinquante à 40 millions d’euros du PSG à la dernière pépite sortie du centre de formation lyonnais, voici 5 joueurs à ne surtout pas lâcher du regard.

Vitinha (PSG)

Les fins connaisseurs du championnat portugais savent à quel point Vítor Machado Ferreira, dit Vitinha, est un garçon talentueux. Sous les couleurs du FC Porto, l’espoir portugais de 22 ans a éclaboussé la saison 2021-2022 de son talent. Véritable métronome du jeu de son équipe, Vitinha a permis au groupe de Sergio Conceiçao d’aller plus vite et plus fort dans la transmission et la construction offensive. Plaque tournante du FC Porto pendant deux pleines saisons, il franchit un nouveau cap en arrivant à Paris. Associé à Marco Verratti, il va tenter de réussir là où Leandro Paredes à échouer : récupérer des ballons à tour de bras, distribuer des caviars à l’armada offensive qui sera devant lui et inscrire des buts importants quand les seconds ballons seront exploitables.

Breel Embolo (AS Monaco)

L’AS Monaco n’a pas recruté un jeune premier avec Breel Embolo. A 25 ans, l’attaquant suisse d’origine camerounaise a déjà fait parler la poudre en Bundesliga. Sous les couleurs de Schalke 04, à l’âge de 19 ans et après un transfert de 25 millions d’euros, il devient l’un des grands espoirs du championnat allemand. Mais la trajectoire d’Embolo n’est pas aussi puissante qu’attendue. Seconde chance avec le Borussia M’Gladbach pour un second bilan mitigé. Mais les qualités de ce buteur à la réussite précoce sont évidentes. Repéré très jeune par José Mourinho, il vient en France pour exploser au grand jour. Aux côtés de Wissam Ben Yedder et Kevin Volland, la concurrence sera sévère. Mais un Embolo en grande forme peut clairement faire très, très, très mal…

Loïs Openda (RC Lens)

Après Seko Fofana, le RC Lens tente un nouveau gros coup. Et c’est en Belgique que les Sangs et Or ont été cherchés le trésor du Club Bruges. Une pépite de 22 ans qui a fait trembler le championnat des Pays-Bas pendant deux ans (2020-2022), avec le Vitesse Arnhem. Appelé à prendre la relève de Michy Batshuayi et Romelu Lukaku en sélection belge, Openda a déjà réussi son entrée en matière avec Lens puisqu’il a inscrit le but vainqueur dans l’amical contre le prestigieux Inter Milan (1-0) : « Je suis très heureux d’avoir pu faire mes premières minutes ici, dans un stade magnifique et bouillant, et d’avoir surtout marqué mon premier but. C’était un beau but à l’aide du bon corner de mon coéquipier. J’ai eu un magnifique accueil dans l’équipe, qui est comme une famille, et je me suis senti véritablement chez moi. C’est ça qui fait que Lens est vraiment incroyable. J’ai pour objectif d’aider un maximum l’équipe pour faire plaisir au club et aux fans ». La nouvelle étoile de Bollaert est déjà prête à briller…

Isaak Touré (OM)

Courtisé par Manchester City et Pep Guardiola, Isaak Touré a préféré rester en France. Et c’est à l’OM que le géant défenseur du Havre (2,04 mètres, impossible de le manquer sur le terrain !) a posé ses valises. « C’est dur de dire non à l’OM, a-t-il expliqué. Je suis là pour apprendre, mais je veux me faire une place dans le onze. On va y aller étape par étape. J’ai encore quelques aspects de mon jeu à travailler. J’ai un problème de timing, mais ça se travaille. On verra avec le temps ». A 19 ans, Isaak Touré ne débarque pas à Marseille pour être un titulaire d’entrée de jeu. Mais son talent et ses prestations récentes, notamment avec les équipes de France jeune, montrent qu’il a tout à fait les capacités pour exploser au plus haut-niveau. Après l’émergence fulgurante de William Saliba, l’OM pourrait voir naître une nouvelle pépite du football français. Un transfert à 5,5 millions d’euros qui pourrait très vite valoir de l’or si Igor Tudor parvient à l’installer en défense centrale dans une équipe qui disputera, cette saison, la prestigieuse Ligue des Champions…

Mohamed El Arouch (OL)

A Lyon, il fait déjà figure d’attraction. Après Hatem Ben Arfa, Karim Benzema, Amine Gouiri, Houssem Aouar ou encore Ryan Cherki, le dernier poulain en or de la formation OL s’appelle Mohamed El Arouch. Un pur talent de 18 ans qui frappe déjà à la porte des pros. Après avoir scellé son avenir dans le Rhône en mai dernier (prolongation de contrat jusqu’en juin 2025), Mohamed El Arouch est attendu au tournant par les supporters qui ne demandent qu’à le voir sous les couleurs de l’OL. Mais comme pour Rayan Cherki, il va falloir se montrer patient. La concurrence est rude à Lyon et le jeune El Arouch a encore le temps. Mais comment ne pas s’impatienter de voir éclore un profil avec autant de qualités techniques ? Dans un style plein d’élégance, le Lyonnais vaut le déplacement. En espérant que Peter Bosz trouve le meilleur moyen pour l’utiliser aussi vite que bien dans cette saison à fort enjeu pour l’OL. L’arrivée d’un nouvel actionnaire (John Textor) et l’objectif prioritaire de retrouver la Ligue des Champions n’est pas un contexte facile pour la naissance des jeunes talents.

Thomas Cludel

Thomas Cludel