Ligue 1 : La présentation complète de la saison 2022-2023 !

calendrier ligue 1 2022 2023

Après le 10e titre de champion de France, le PSG se présente à l’exercice 2022-2023 avec la ferme intention de dépasser le record de l’AS Saint-Etienne (10 sacres également). Mais la tâche s’annonce plus rude que les années précédentes puisque la concurrence s’organise. L’arrivée de nouveaux investisseurs pourrait permettre de relancer le suspens dans cette Ligue 1 qui devient, saison après saison, l’un des meilleurs championnats du monde.

En égalant le record de l’AS Saint-Etienne, le PSG a surtout dépassé des clubs historiques du football français comme l’OM (9 titres). Avec 10 sacres à son actif, les Parisiens s’attaquent désormais à un record en solo. En cas de victoire de cette saison 2022-2023, Paris serait seul en tête des clubs français les plus titrés du championnat de France. Dans sa quête de records et de trophées, les Qataris en font clairement l’un des objectifs de l’exercice qui démarre. Mais comme ce fut déjà le cas en 2016-2017 et 2020-2021 avec Monaco et Lille, une surprise n’est pas à exclure. Et notamment parce que la concurrence s’organise chaque année un peu plus pour rivaliser avec l’ogre parisien. Mais aussi parce que de nouveaux investisseurs débarquent en France, comme à l’OL, avec l’Américain John Textor.

L’OL, nouvelle puissance pour concurrencer le PSG ?

Avec les nouveaux moyens financiers de son investisseur américain, l’OL retrouve un nouveau souffle. Les retours à la maison des produits made in Lyon comme Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso pourraient permettre aux Gones de renaître de leurs cendres. Et John Textor, le nouveau patron du club, a clairement affiché ses ambitions au moment de se présenter à la presse : « Quand on a acheté Botafogo au Brésil, en deuxième division, il n’avait pas gagné de titres pendant plusieurs années. On a réussi à battre Flamengo l’année dernière. On veut gagner des Championnats, Jean-Michel veut revenir sur le devant de la scène européenne, moi je veux gagner la Ligue des champions. J’espère qu’on va pouvoir rêver de ça. Je n’aime pas le modèle du PSG, j’espère qu’on va pouvoir gagner face à eux la saison à venir ». Il faudra toutefois montrer mieux qu’en matchs de préparations, l’OL ayant proposé de bien pâles prestations en matchs amicaux.

L’OM est toujours là

Dauphin du PSG en 2021-2022, l’OM a vécu un drôle d’été. Jorge Sampaoli a claqué la porte, mécontent du recrutement proposé. Pablo Longoria doit donc reconstruire et a fait appel à Igor Tudor, peu connu et peu expérimenté. Pour son retour en Ligue des Champions, l’écurie phocéenne va devoir se montrer solide sur tous les tableaux. Pour cela, l’OM recrute à tour de bras. Quatre renforts en défense : Samuel Gigot, Isaak Touré, Chancel Mbemba et Jonathan Clauss. En attaque, Luis Suarez est l’invité surprise de l’été. Un pari osé mais qui peut s’avérer payant si le Colombien trouve ses marques et explose. Pour la suite, 2 ou 3 nouveaux joueurs devraient arriver contre autant de départs. Et pour Igor Tudor, les objectifs sont clairs : « Je veux un football offensif et intense, mais pas au détriment de la défense. Mon objectif principal quand les gens viendront au stade, c’est qu’ils ne soient pas déçus. (…) En Ligue des Champions, l’objectif principal est de bien faire, d’avoir une identité claire. Les supporters, au vu de l’histoire du club, ont beaucoup d’attentes. Ça passe par le travail quotidien pour obtenir des résultats qui complètent nos objectifs ». Le PSG n’est pas mentionné. Mais l’OM rêve, comme toujours, de faire chuter l’ogre parisien. Sur un match comme sur toute une saison…

Qui pour jouer les outsiders ?

A l’image de Monaco en 2017 ou Lille en 2021, il y a toujours un outsider capable de tirer son épingle du jeu. Et ces derniers, la Ligue 1 a vu émerger de belles équipes, capables de proposer du jeu sans mettre de côté les résultats. C’est le cas de Rennes, porté par Bruno Genesio. Les Bretons sont clairement l’équipe à suivre cette saison. L’actionnaire principal (le milliardaire François Pinault) continue d’investir et de croire à la réussite du projet. Tout comme Ineos avec l’OGC Nice. Si le mercato est moins fluide cette année, avec le retour du coach Lucien Favre sur le banc, les Aiglons disposent d’un effectif capable de jouer le podium. Moins armé mais tout aussi séduit, le RC Lens de Franck Haise peut encore surprendre. Si les Sangs et Or parviennent à conserver l’ossature de leur équipe, et notamment leur monsieur + Seko Fofana, ils seront à coup sûr dans la danse des leaders.

4 équipes vont descendre !

Le 13 octobre 2021, la LFP a confirmé le verdict pour la nouvelle version de la Ligue 1 2023-2024. Le championnat se disputera à 18 équipes, ce qui signifie qu’il y aura 4 descentes cette saison. Pas de play-off, 4 descentes sèches en Ligue 2 ! Plus que jamais, la bataille promet donc d’être dantesque pour le maintien… L’objectif des 42 points sera dans toutes les têtes. Sans faire offense à ces clubs, nous pensons d’abord aux promus, Auxerre, Ajaccio et Toulouse. Tous ces clubs auront pour objectif de ne pas faire le yoyo en reprenant l’ascenseur de la Ligue 2. Passé tout proche de la correctionnel en 2021-2022, Lorient, Clermont et Troyes n’auront pas la tâche facile. Même si l’ESTAC, soutenu par les Émiratis de City Group, a clairement plus de moyens pour se lancer dans cette épique bataille…

La liste des clubs de Ligue 1 pour cette saison 2022-2023

Ajaccio
Auxerre
Angers
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris SG
Reims
Rennes
Strasbourg
Toulouse
Troyes

Quels sont les diffuseurs TV de la Ligue 1 ?

Comme pour la saison 2021-2022, Amazon Prime Vidéo sera le diffuseur pour 8 matchs par journée, dont ceux du vendredi soir et du dimanche soir. Canal + sera le diffuseur TV pour les 2 rencontres programmées le samedi soir et le dimanche à 17h05.

Le calendrier complet de la saison 2022-2023

Journée 1

Lyon – Ajaccio, 5 août

Strasbourg – Monaco, 6 août

Clermont – Paris SG, 6 août

Toulouse – Nice, 7 août

Lille – Auxerre, 7 août

Lens – Brest, 7 août

Montpellier – Troyes, 7 août

Angers – Nantes, 7 août

Rennes – Lorient, 7 août

Marseille – Reims, 7 août

Journée 2

Nantes – Lille, 12 août

Monaco – Reims, 13 août

Paris SG – Montpellier, 13 août

Lorient – Lyon, 14 août

Reims – Clermont, 14 août

Ajaccio – Lens, 14 août

Auxerre – Angers, 14 août

Troyes – Toulouse, 14 août

Nice – Strasbourg, 14 août

Brest – Marseille, 14 août

Journée 3

Lyon – Troyes, 19 août

Monaco – Lens, 20 août

Marseille – Nantes, 20 août

Strasbourg – Reims, 21 août

Clermont – Nice, 21 août

Toulouse – Lorient, 21 août

Angers – Brest, 21 août

Montpellier – Auxerre, 21 août

Rennes – Ajaccio, 21 août

Lille – Paris SG, 21 août

Journée 4

Paris SG – Monaco, 28 août

Reims – Lyon, 28 août

Brest – Montpellier, 28 août

Lorient – Clermont, 28 août

Nice – Marseille, 28 août

Lens – Rennes, 28 août

Nantes – Toulouse, 28 août

Troyes – Angers, 28 août

Auxerre – Strasbourg, 28 août

Ajaccio – Lille, 28 août

Journée 5

Montpellier – Ajaccio, 31 août

Angers – Reims, 31 août

Rennes – Brest, 31 août

Lille – Nice, 31 août

Lyon – Auxerre, 31 août

Monaco – Troyes, 31 août

Lens – Lorient, 31 août

Marseille -Clermont, 31 août

Toulouse – Paris SG, 31 août

Strasbourg – Nantes, 31 août

Journée 6

Auxerre – Marseille, 4 septembre

Lyon – Angers, 4 septembre

Montpellier – Lille, 4 septembre

Reims – Lens, 4 septembre

Nice – Monaco, 4 septembre

Nantes – Paris SG, 4 septembre

Troyes – Rennes, 4 septembre

Ajaccio – Lorient, 4 septembre

Clermont – Toulouse, 4 septembre

Brest – Strasbourg, 4 septembre

Journée 7

Marseille – Lille, 11 septembre

Paris SG – Brest, 11 septembre

Lens – Troyes, 11 septembre

Angers – Montpellier, 11 septembre

Rennes – Auxerre, 11 septembre

Ajaccio – Nice, 11 septembre

Toulouse – Reims, 11 septembre

Strasbourg – Clermont, 11 septembre

Monaco – Lyon, 11 septembre

Lorient – Nantes, 11 septembre

Journée 8

Lille – Toulouse, 18 septembre

Auxerre – Lorient, 18 septembre

Marseille – Rennes, 18 septembre

Brest – Ajaccio, 18 septembre

Nantes – Lens, 18 septembre

Lyon – Paris SG, 18 septembre

Nice – Angers, 18 septembre

Clermont – Troyes, 18 septembre

Reims – Monaco, 18 septembre

Montpellier – Strasbourg, 18 septembre

Journée 9

Toulouse – Montpellier, 2 octobre 

Monaco – Nantes, 2 octobre

Auxerre – Brest, 2 octobre

Strasbourg – Rennes, 2 octobre

Angers – Marseille, 2 octobre

Paris SG – Nice, 2 octobre

Lens – Lyon, 2 octobre

Troyes – Reims, 2 octobre

Ajaccio – Clermont, 2 octobre

Lorient – Lille, 2 octobre

Journée 10

Lille – Lens, 9 octobre

Rennes – Nantes, 9 octobre

Reims – Paris SG, 9 octobre

Lyon – Toulouse, 9 octobre

Nice – Troyes, 9 octobre

Brest – Lorient, 9 octobre

Montpellier – Monaco, 9 octobre

Angers – Strasbourg, 9 octobre

Clermont – Auxerre, 9 octobre

Marseille – Ajaccio, 9 octobre

Journée 11

Monaco – Clermont, 16 octobre

Toulouse – Angers, 16 octobre

Nantes – Brest, 16 octobre

Rennes – Lyon, 16 octobre

Lens – Montpellier, 16 octobre

Auxerre – Nice, 16 octobre

Lorient – Reims, 16 octobre

Troyes – Ajaccio, 16 octobre

Paris SG – Marseille, 16 octobre

Strasbourg – Lille, 16 octobre

Journée 12

Toulouse – Strasbourg, 23 octobre

Clermont – Brest, 23 octobre

Reims – Auxerre, 23 octobre

Angers – Rennes, 23 octobre

Lille – Monaco, 23 octobre

Ajaccio – Paris SG, 23 octobre

Nice – Nantes, 23 octobre

Marseille – Lens, 23 octobre

Montpellier – Lyon, 23 octobre

Troyes – Lorient, 23 octobre

Journée 13

Lorient – Nice, 30 octobre

Lyon – Lille, 30 octobre

Paris SG – Troyes, 30 octobre

Monaco – Angers, 30 octobre

Nantes – Clermont, 30 octobre

Brest – Reims, 30 octobre

Auxerre – Ajaccio, 30 octobre

Rennes – Montpellier, 30 octobre

Strasbourg – Marseille, 30 octobre

Lens – Toulouse, 30 octobre

Journée 14

Lorient – Paris SG, 6 novembre

Clermont – Montpellier, 6 novembre

Ajaccio – Strasbourg, 6 novembre

Lille – Rennes, 6 novembre

Toulouse – Monaco, 6 novembre

Angers – Lens, 6 novembre

Nice – Brest, 6 novembre

Reims – Nantes, 6 novembre

Marseille – Lyon, 6 novembre

Troyes – Auxerre, 6 novembre

Journée 15

Lyon – Nice, 13 novembre

Monaco – Marseille, 13 novembre

Paris SG – Auxerre, 13 novembre

Rennes – Toulouse, 13 novembre

Brest – Troyes, 13 novembre

Lens – Clermont, 13 novembre

Lille – Angers, 13 novembre

Montpellier – Reims, 13 novembre

Strasbourg – Lorient, 13 novembre

Nantes – Ajaccio, 13 novembre

Journée 16

Paris SG – Strasbourg, 28 décembre

Marseille – Toulouse, 28 décembre

Ajaccio – Angers, 28 décembre

Troyes – Nantes, 28 décembre

Brest – Lyon, 28 décembre

Nice – Lens, 28 décembre

Reims – Rennes, 28 décembre

Lorient – Montpellier, 28 décembre

Clermont – Lille, 28 décembre

Auxerre – Monaco, 28 décembre

Journée 17

Lens – Paris SG, 1 janvier

Strasbourg – Troyes, 1 janvier

Monaco – Brest, 1 janvier

Rennes – Nice, 1 janvier

Montpellier – Marseille, 1 janvier

Lyon – Clermont, 1 janvier

Lille – Reims, 1 janvier

Angers – Lorient, 1 janvier

Toulouse – Ajaccio, 1 janvier

Nantes – Auxerre, 1 janvier

Journée 18

Paris SG – Angers, 11 janvier

Troyes – Marseille, 11 janvier

Brest – Lille, 11 janvier

Clermont – Rennes, 11 janvier

Nantes – Lyon, 11 janvier

Auxerre – Toulouse, 11 janvier

Strasbourg – Lens, 11 janvier

Nice – Montpellier, 11 janvier

Ajaccio – Reims, 11 janvier

Lorient – Monaco, 11 janvier

Journée 19

Lyon – Strasbourg, 15 janvier

Toulouse – Brest, 15 janvier

Angers – Clermont, 15 janvier

Monaco – Ajaccio, 15 janvier

Rennes – Paris SG, 15 janvier

Marseille – Lorient, 15 janvier

Lille – Troyes, 15 janvier

Reims – Nice, 15 janvier

Lens – Auxerre, 15 janvier

Montpellier – Nantes, 15 janvier

Journée 20

Nice – Lille, 29 janvier

Paris SG – Reims, 29 janvier

Brest – Anger, 29 janvier

Ajaccio – Lyon, 29 janvier

Troyes – Lens, 29 janvier

Clermont – Nantes, 29 janvier

Auxerre – Montpellier, 29 janvier

Marseille – Monaco, 29 janvier

Strasbourg – Toulouse, 29 janvier

Lorient – Rennes, 29 janvier

Journée 21

Reims – Lorient, 1 février

Toulouse – Troyes, 1 février

Angers – Ajaccio, 1 février

Lille – Clermont, 1 février

Montpellier – Paris SG, 1 février

Nantes – Marseille, 1 février

Lens – Nice, 1 février

Lyon – Brest, 1 février

Rennes – Strasbourg, 1 février

Monaco – Auxerre, 1 février

Journée 22

Brest – Lens, 5 février

Clermont – Monaco, 5 février

Auxerre – Reims, 5 février

Strasbourg – Montpellier, 5 février

Marseille – Nice, 5 février

Ajaccio – Nantes, 5 février

Lorient – Anger, 5 février

Troyes – Lyon, 5 février

Paris SG – Toulouse, 5 février

Rennes – Lille, 5 février

Journée 23

Nice – Ajaccio, 12 février

Lille – Strasbourg, 12 février

Montpellier – Brest, 12 février

Clermont – Marseille, 12 février

Angers – Auxerre, 12 février

Nantes – Lorient, 12 février

Monaco – Paris SG, 12 février

Toulouse – Rennes, 12 février

Reims – Troyes, 12 février

Lyon – Lens, 12 février

Journée 24

Lens – Nantes, 19 février

Brest – Monaco, 19 février

Lorient – Ajaccio, 19 février

Strasbourg – Angers, 19 février

Rennes – Clermont, 19 février

Toulouse – Marseille, 19 février

Nice – Reims, 19 février

Paris SG – Lille, 19 février

Auxerre – Lyon, 19 février

Troyes – Montpellier, 19 février

Journée 25

Angers – Lyon, 26 février

Lorient – Auxerre, 26 février

Marseille – Paris SG, 26 février

Montpellier – Lens, 26 février

Clermont – Strasbourg, 26 février

Ajaccio – Troyes, 26 février

Lille – Brest, 26 février

Nantes – Rennes, 26 février

Reims – Toulouse, 26 février

Monaco – Nice, 26 février

Journée 26

Lens – Lille, 5 mars

Rennes – Marseille, 5 mars

Nice – Auxerre, 5 mars

Strasbourg – Brest, 5 mars

Reims – Ajaccio, 5 mars

Toulouse -Clermont, 5 mars

Paris SG – Nantes, 5 mars

Montpellier – Angers, 5 mars

Lyon – Lorient, 5 mars

Troyes – Monaco, 5 mars

Journée 27

Nantes – Nice, 12 mars

Angers – Toulouse, 12 mars

Brest – Paris SG, 12 mars

Ajaccio – Montpellier, 12 mars

Clermont – Lens, 12 mars

Lorient – Troyes, 12 mars

Auxerre – Rennes, 12 mars

Monaco – Reims, 12 mars

Lille – Lyon, 12 mars

Marseille – Strasbourg, 12 mars

Journée 28

Troyes – Brest, 19 mars

Nice – Lorient, 19 mars

Lens – Angers, 19 mars

Ajaccio – Monaco, 19 mars

Paris SG – Rennes, 19 mars

Lyon – Nantes, 19 mars

Strasbourg – Auxerre, 19 mars

Reims – Marseille, 19 mars

Montpellier – Clermont, 19 mars

Toulouse – Lille, 19 mars

Journée 29

Rennes – Lens, 2 avril

Clermont – Ajaccio, 2 avril

Lille – Lorient, 2 avril

Marseille – Montpellier, 2 avril

Paris SG – Lyon, 2 avril

Angers – Nice, 2 avril

Nantes – Reims, 2 avril

Brest – Toulouse, 2 avril

Auxerre -Troyes, 2 avril

Monaco – Strasbourg, 2 avril

Journée 30

Montpellier – Toulouse, 9 avril

Lorient – Marseille, 9 avril

Lens – Strasbourg, 9 avril

Nantes – Monaco, 9 avril

Ajaccio – Auxerre, 9 avril

Troyes – Clermont, 9 avril

Angers – Lille, 9 avril

Nice – Paris SG, 9 avril

Lyon – Rennes, 9 avril

Reims – Brest, 9 avril

Journée 31

Rennes – Reims, 16 avril

Auxerre – Nantes, 16 avril

Paris SG – Lens, 16 avril

Brest – Nice, 16 avril

Clermont – Angers, 16 avril

Monaco – Lorient, 16 avril

Strasbourg – Ajaccio, 16 avril

Toulouse – Lyon, 16 avril

Lille – Montpellier, 16 avril

Marseille – Troyes, 16 avril

Journée 32

Angers – Paris SG, 23 avril

Ajaccio – Brest, 23 avril

Montpellier – Rennes, 23 avril

Nantes – Troyes, 23 avril

Lorient – Toulouse, 23 avril

Reims – Strasbourg, 23 avril

Nice – Clermont, 23 avril

Lyon – Marseille, 23 avril

Lens – Monaco, 23 avril

Auxerre – Lille, 23 avril

Journée 33

Clermont – Reims, 30 avril

Brest – Nantes, 30 avril

Strasbourg – Lyon, 30 avril

Rennes – Angers, 30 avril

Troyes – Nice, 30 avril

Lille – Ajaccio, 30 avril

Monaco – Montpellier, 30 avril

Paris SG – Lorient, 30 avril

Marseille – Auxerre, 30 avril

Toulouse – Lens, 30 avril

Journée 34

Nantes – Strasbourg, 7 mai

Troyes – Paris SG, 7 mai

Angers – Monaco, 7 mai

Lyon – Montpellier, 7 mai

Ajaccio – Toulouse, 7 mai

Auxerre – Clermont, 7 mai

Lorient – Brest, 7 mai

Reims – Lille, 7 mai

Nice – Rennes, 7 mai

Lens – Marseille, 7 mai

Journée 35

Toulouse – Nantes, 14 mai

Rennes – Troyes, 14 mai

Strasbourg – Nice, 14 mai

Montpellier – Lorient, 14 mai

Marseille – Angers, 14 mai

Brest – Auxerre, 14 mai

Clermont – Lyon, 14 mai

Paris SG – Ajaccio, 14 mai

Monaco – Lille, 14 mai

Lens – Reims, 14 mai

Journée 36

Nice – Toulouse, 21 mai

Lorient – Lens, 21 mai

Lille – Marseille, 21 mai

Nantes – Montpellier, 21 mai

Lyon – Monaco, 21 mai

Reims – Angers, 21 mai

Troyes – Strasbourg, 21 mai

Auxerre – Paris SG, 21 mai

Ajaccio – Rennes, 21 mai

Brest – Clermont, 21 mai

Journée 37

Strasbourg – Paris SG, 27 mai

Lyon – Reims, 27 mai

Montpellier – Nice, 27 mai

Rennes – Monaco, 27 mai

Toulouse – Auxerre, 27 mai

Marseille – Brest, 27 mai

Lens – Ajaccio, 27 mai

Angers – Troyes, 27 mai

Lille – Nantes, 27 mai

Clermont – Lorient, 27 mai

Journée 38

Reims – Montpellier, 3 juin

Nice – Lyon, 3 juin

Nantes – Angers, 3 juin

Paris SG – Clermont, 3 juin

Ajaccio – Marseille, 3 juin

Troyes – Lille, 3 juin

Lorient – Strasbourg, 3 juin

Auxerre – Lens, 3 juin

Brest – Rennes, 3 juin

Monaco – Toulouse, 3 juin

Thomas Cludel

Thomas Cludel