2006 : Antoine Dénériaz s’impose lors de la Descente Olympique

1

Les Jeux Olympiques d’hiver 2006 ont lieu à Turin, du 10 au 26 février 2006. Une partie des épreuves de ski alpin ont lieu dans la station de Sestrières, parmi elle bien sur il y a la célèbre et difficile épreuve de la Descente.

Cette Descente Olympique de Sestrières sera la scène de la belle victoire du Français Antoine Dénériaz.

Bien avant le début des Jeux de 2006, Antoine Dénériaz fait de cette Descente l’objectif principal de sa carrière. Il prend cette décision après une grave blessure au genou contractée au mois de Janvier 2005, qui l’éloigne des pistes et des Championnats du Monde pendant 6 mois.

Lorsqu’il revient à la compétition, tout n’est pas si simple. Les premiers résultats sont décevants lors des épreuves de Coupe du Monde, mais Antoine croit en ses chances et persévère pour atteindre son meilleur niveau.

Le 12 février 2006, Antoine Dénériaz réalise le meilleur temps des qualifications de la Descente Olympique, ce qui lui permet de s’élancer en dernière position lors de l’épreuve finale.

Alors que tous les cadors sont passés, Antoine Dénériaz s’élance pour la Descente de sa vie.

Il est le plus rapide à tous les temps intermédiaires, il maintient son effort et termine sa course en 1 minute, 48 secondes et 80 centièmes. Personne n’a fait mieux que lui, il est sacré Champion Olympique devant l’Autrichien Michael Walchhofer (+0,72′) et le Suisse Bruno Kernen (+1,01′).

Antoine Dénériaz devient le 5e Français Champion Olympique de Descente, après Henri Oreiller, Jean Vuarnet, Jean-Claude Killy et Jean-Luc Crétier.

Vidéo : La Descente Olympique d’Antoine Dénériaz

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.