1992 : Edgar Grospiron devient le boss des nouvelles bosses Olympiques

Le ski de bosses fait son apparition officielle aux Jeux d’Albertville en 1992, après avoir été sport de démonstration à Calgary, 4 ans plus tôt. Sport hautement spectaculaire, la France espère de tout cœur glaner une médaille dans cette nouvelle discipline.

Le ski de bosses fait son apparition officielle aux Jeux d’Albertville en 1992, après avoir été sport de démonstration à Calgary, 4 ans plus tôt. Sport hautement spectaculaire, la France espère de tout cœur glaner une médaille dans cette nouvelle discipline.

Le double champion du monde en titre Edgar Grospiron est le grand favori. L’exubérant français ne passe pas à côté de ses jeux et s’impose la piste de Tignes. Meilleur temps sur le parcours avec une vitesse folle, il se permet également d’avoir les secondes meilleures notes en saut.

La victoire française est encore plus belle avec la seconde place d’Olivier Allemand. Les 20 000 spectateurs sur place ont apprécié le show Grospiron et les téléspectateurs retiendront le secret de sa préparation: Une semaine vin rouge, une semaine vin blanc.

Crédit Photo

Avatar

Charles