1968 : Jean-Claude Killy réalise un triplé historique

MemoSport ne pouvait pas faire de rétrospectives sur les Jeux Olympiques d’Hiver sans parler de Jean-Claude Killy, un des meilleurs skieurs de tous les temps.

A l’aube des Jeux Olympiques 1968 de Grenoble, Jean-Claude Killy est à l’apogée de sa carrière. A moins de 25 ans il détient de nombreux titres, dont un globe de cristal, et de nombreux records, il aborde donc ces Jeux d’Hiver en tant que favori incontestable et incontesté.

Lors de ces Jeux de Grenoble, les compétitions de ski Alpin ont lieu sur la piste de Chamrousse, située dans le massif de Belledonne tout près de Grenoble. Les épreuves Olymipques de ski alpin font également office de Championnat du Monde cette année là.

Le Français Jean-Claude Killy fait valoir son statut de grand favori en remportant toutes les épreuves masculines de ski alpin.

Malgré un départ différé de 24 heures à cause de mauvaises conditions météorologiques, il remporte la Descente le 9 février 1968 avec 8 centièmes d’avance sur le second, son ami Guy Périllat. Son départ catapulté est la petite différence qu’il lui fait gagner ses différents titres, elle est reprise aujourd’hui par tous les skieurs de la planète.

Deux jours plus tard il remporte le Géant en signant une première manche de folie, reléguant tous ses adversaires à plus de 2 secondes, avant même la deuxième et dernière manche.

La troisième victoire est plus difficile à obtenir. En effet sous un épais brouillard, l’Allemand Karl Schranz estime avoir été gêné lors de son premier passage au Slalom. Il obtient le droit de ré-effectuer le parcours. Celui-ci fait un meilleur temps que Killy, mais il est déclassé après délibération du jury.

Jean-Claude Killy réalise un triplé historique et s’attribue même le luxe de remporter le Combiné Nordique, qui compte uniquement pour les Championnats du Monde. On aurait pu parler de quadruplé si cette compétition avait été Olympique à l’époque.

Jean-Claude-Killy-triple-1968

Le public Français ne s’y trompe pas et fait de Jean-Claude Killy un héros national après ces victoires. Après avoir tout gagné, le skieur Français arrête sa carrière au terme de la saison de ski 1968, mais il est toujours fortement lié à l’histoire et à l’actualité du ski en France et dans le monde entier.

Vidéo : Jean Claude Killy

Avatar

Charles