1980 : le sort s’acharne sur Raymond Martin

2

Raymond Martin est un cycliste français peu connu du grand public, mais qui mérite largement un article aujourd’hui. En effet lors du Tour de France 1980, le sort s’est acharné sur lui alors qu’il avait sur ses épaules le maillot du meilleur grimpeur et des espoirs de victoire finale.

Quelques jours après une magnifique échappée lors de la 13e étape de ce Tour de France, Raymond Martin peut espérer à une victoire finale sur les Champs-Elysées. Avant le départ de la 18e étape, il occupe la 3e place du classement général avec 4 minutes et 40 secondes de retard sur le leader, Joop Zoetemelk. Même si cela paraît difficile, rien n’est impossible.

Sauf que le sort va s’acharner sur Raymond Martin, comme si le destin ne voulait pas de sa victoire. La 18e étape du Tour de France 1980 a lieu le 16 juillet entre Morzine et Prapoutel – Les Sept Laux. Raymond Martin occupe les premiers rangs du peloton tout au long de l’étape, avant qu’un premier évènement le pousse à reculer.

Fait récurrent dans les épreuves cyclistes, une moto de télévision le déséquilibre dans la montée finale vers Prapoutel. Les images ne prouvent pas réellement ce fait, mais on constate bien que Raymond Martin est très près de la caméra, puis il disparaît d’un coup du champ de vision. Le commentateur évoque une crevaison.

Les chances de victoire d’étape et surtout, les chances de victoire finale s’amenuisent. Il repart loin de l’échappée et il repart seul. Raymond Martin pousse alors de toutes ses forces pour revenir, mais cela paraît bien compliqué.

Un deuxième évènement vient ensuite déranger son ascension. Un chien s’invite sur la route et tente de mordre le cycliste en plein effort. Ce fait est également un évènement de plus en plus fréquent sur les courses cyclistes, à cause de personnes peu attentionnées qui emmènent ces pauvres bêtes au bord de route, sans laisse et sans y faire attention.

Raymond Martin est légèrement gêné sur ce deuxième fait de course, il termine l’étape à la 8e position avec plus de 6 minutes de retard sur le vainqueur du jour, Ludo Loos. Il accuse plus de 5 minutes de retard au général sur le leader après cette étape.

Après un Contre-La-Montre laborieux à St-Etienne, Raymond Martin termine ce Tour de France sur la troisième marche du podium. C’est une très belle prestation pour le cycliste français, qui a rêver de jaune pendant plusieurs étapes sans que le destin ne lui donne de coup de pouce.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

2 commentaires

  1. Marti Ana Maria le

    Bagnères de Bigorre est honorée par votre passage.
    A l’année prochaine!

    P.S.Mon mari fait aussi du vélo et il s’appelle Raymond Marti!

  2. Merci d’avoir rappelé ce tour 1980,Raymond Martin dans l’étape Pau Luchon a fait une très grande Prestation,malheureusement ce jour la les médias ne parlaient que de l’abandon de Bernard Hinault la veille.
    Il faut noter qu’il fut d’une aide précieuse a Bernard Hinault dans le championnat du monde de cette mème année.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.