2001 : Jan Ullrich chute dans la descente de Peyresourde

0

Contrairement à son grand rival Lance Armstrong, Jan Ullrich n’a pas connu le succès pendant les Tours de France du début des années 2000. Le cycliste allemand reste dans les mémoires comme l’éternel second, et ses quelques chutes spectaculaires sont parfois la preuve de son incapacité à venir chatouiller le champion américain sur les routes française.

Une de ses chutes les plus impressionnantes a eu lieu le 21 juillet 2001, lors de la 13e étape du 88e Tour de France. Alors qu’il devance légèrement Lance Armstrong dans la descente du col de Peyresourde, Ullrich tire tout droit et chute dans un ravin.

Les images sont impressionnantes, on peut penser au pire lorsque l’on voit Ullrich tomber. Mais par miracle, l’allemand sort indemne et remonte sur son vélo pour poursuivre la course.

Très fair-play, Lance Armstrong attend Jan Ullrich quelques kilomètres plus loin pour terminer l’étape dans des conditions d’égalité. Mais l’américain sera trop fort, il gagne l’étape et s’empare du maillot jaune.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.