1892 : le premier Titre de Champion de France de Rugby

0

La formule du Championnat de France de Rugby à XV que l’on connaît aujourd’hui est bien loin des méthodes pratiquées au XIXe siècle. La France découvre en effet le rugby en 1870 et organise le premier Championnat National Elite en 1892.

Avant cette compétition, de nombreux clubs ont vu le jour en France : le Stade Français, le Racing Club de France ou encore l’English Taylors RFC.

Le premier Championnat de France officiel a lieu le 20 mars 1892, sous forme d’un simple match opposant les deux plus grandes équipes Parisiennes : le Racing Métro et le Stade Français.

Les responsables de l’époque, dont je n’ai pas trouvé le nom, ont fait un appel d’offre au début de l’année 1892 afin d’organiser une compétition de grande envergure : Les sociétés qui voudront y prendre part devront en informer le secrétaire du comité avant le 8 mars, 5 heures du soir. Il est donné pour le match une coupe de défi : l’association victorieuse en aura la garde pendant un an.

Le Racing Métro et le Stade Français sont les deux seules équipes à avoir répondu à cet appel. La finale s’est donc jouée plus rapidement que prévue.

Composition des équipes

Racing Métro : J.S. Thorndike, G. Duchamps, F. Wiet, C. Gonzalez de Candamo (cap.), G. Gonzalez de Candamo, F. Reichel, J. Feyerick, H. Moitessier, A. de Pallissaux, C. d’Este, A. Sienkiewicz, P. Blanchet, R. Cavally, C.H. Thorndike, L. Pujol.

Stade Français : L. Venot, Munier, A. Pauly, P. de Pourtalès, G. Dobree, H. Amand, C. Heywood (cap.), F. Herbet, F. Frank-Puaux, W. Braddon, L. Dedet, E. Bourcier Saint-Chaffray, P. Garcet de Vauresmont, P. Dedet, L. de Joannis.

Disputée sur la pelouse du stade de Bagatelle dans le bois de Boulogne, cette finale à l’honneur d’être arbitrée par le Baron Pierre de Coubertin en personne. Le Baron remettra lui même ensuite le Bouclier de Brennus (le même qu’aujourd’hui) à l’équipe gagnante.

Après un match plutôt serré à suspens, c’est finalement le Racing Métro qui décroche la victoire 4 points à 3. Les deux équipes inscrivent un essai, qui à l’époque selon les lois Françaises vaut 2 points plus 1 point s’il est transformé. Puis c’est finalement un tenu en but qui offre la victoire au Racing pour un petit point.

La fin du match est pleine de suspens, le Stade Français rate de peu une pénalité égalisatrice lors de la dernière minute de jeu, alors que le Racing résiste vaillement aux attaques Parisiennes.

Le Racing Métro remporte le premier Championnat de France officiellement organisé dans le pays. Cette victoire est aujourd’hui historique, pour ce club qui est de nouveau en plein essor aujourd’hui.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.