1989 : Greg LeMond révolutionne le contre-la-montre

1

Lorsque que Gred LeMond prend le départ du contre-la-montre de la 5e étape du Tour de France 1989, il ne sait pas encore qu’il est en train de révolutionner la discipline.

Son vélo tout d’abord, est équipé d’un guidon de triathlète, ce qui lui permet de s’accouder durant l’épreuve et d’améliorer sa prise au vent. Puis c’est aussi son casque qui est profilé pour améliorer la prise d’air, avec une coupe aérodynamique et un look assez bizarre.

Greg LeMond

Tout d’abord contesté par la Fédération internationale de cyclisme, ces deux innovations vont ensuite être intégrée et démocratisée par le peloton.

Ses deux nouveautés vont lui apporter beaucoup, puisqu’il va faire la différence sur ses adversaires lors des épreuves chronométrées et posséder un avantage certain sur ses concurrents. Cela va lui permettre de prendre le maillot jaune à deux reprises, et de devancer Laurent Fignon de 8 secondes sur les Champs-Elysées.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Un commentaire