2000 : la main d’Abel Xavier qualifie la France

memo sport article sportif

Le 28 juin 2000, la France et le Portugal s’affrontent en demi-finale de l’Euro organisé en Belgique et aux Pays-Bas. Cette rencontre est entrée dans les annales du football grâce à une fin de match impensable, et un penalty salvateur de Zinédine Zidane sur but en or.

Penalty Zidane 2000

Champions du monde deux années auparavant, les français font figure de favoris dans cette compétition, alors que le Portugal est une équipe qui a réalisée un très beau parcours. Personne n’attendait les portugais à ce stade de la compétition, et ils sont su tenir tête à l’équipe de France tout au long de la rencontre.

Dès la 19e minute et sur le premier tir portugais, Nuno Gomes, véritable révélation de ce championnat d’Europe, ouvre le score. Il faut attendre la deuxième période pour voir Thierry Henry égaliser pour la France, à la 51e minute de jeu.

france portugal 2000

Ce but d’Henry provoque un sursaut chez les champions du monde, ils reviennent enfin dans le match et imposent leur domination, mais les portugais de Luis Figo résistent brillamment et emmènent les bleus au prolongations. Au terme d’un match fermé, les deux équipes ne parviennent pas à se départager au bout du temps réglementaire.

Tout bascule ensuite à la 113e minute de jeu.

Entré en jeu quelques minutes auparavant, David Trezeguet met à mal la défense portugaise en une accélération. Sylvain Wiltord suit l’action et tir au but pendant l’action française. Victor Baia, le gardien portugais, n’est plus dans ses buts, le défenseur Abel Xavier poursuit son action et se place aux abords de la ligne du but.

Sur un tir du français, il commet une faute flagrante en détournant le ballon de la main, en pleine surface de réparation…


France-Portugal – Euro 2000: la main d’Abel Xavier par football-fr

L’arbitre du match Monsieur Benkö ne voit pas ce geste, c’est son arbitre assistant Igor Sramka qui lui signale cette faute de main. L’arbitre désigne alors le point de penalty. Les portugais protestent et interrompent le match pendant plus de trois minutes, provoquant même une bousculade autour du juge de ligne dénonciateur.

Zinédine Zidane garde sa concentration et transforme le penalty. Grâce à la règle du but en or, la France se qualifie pour la finale de la compétition après une fin de match surprenante et historique.

Avatar

Charles