1996 : le Stade Toulousain remporte la première H Cup de l’histoire

memo sport article sportif

La première édition de la Coupe d’Europe de Rugby a lieu lors de la saison 1995 – 1996. Baptisée également Heineken Cup (H Cup), elle voit le Stade Toulousain s’imposer lors la finale de la compétition grâce à la génération représentée par Califano, Lacroix, N’Tamack ou encore Thomas Castaignède.

H Cup

Suite à une véritable volonté de créer un tournoi d’un nouveau genre, le Comité du Tournoi des V Nations se réunit en 1995 pour créer une nouvelle compétition, mettant aux prises les meilleurs clubs Européens. La H Cup verra le jour dès le début de la saison 95-96.

12 clubs participent à la première édition, ils font partie des meilleurs clubs Français, Gallois, Ecossais, Italiens et Roumains, alors que les Anglais et les Ecossais préfèrent boycotter.

Les clubs participants

– Bègles-Bordeaux (France)
– Benetton Trévise (Italie)
– Cardiff (Pays de Galles)
– Castres Olympique (France)
– Farul Constanta (Roumanie)
– Leinster (Irlande)
– Milan (Italie)
– Munster (Irlande)
– Pontypridd (Pays de Galles)
– Swansea (Pays de Galles)
– Stade Toulousain (France)
– Ulster (Irlande)

Ces clubs sont répartis dans 4 groupes de 3 équipes. Ils se rencontrent une fois chacun au terme de deux rencontres (une à l’extérieur, une à domicile), qui permettent de déterminer le premier de chaque poule.

Une victoire rapporte deux points, un match nul un point et une défaite zéro point, en cas d’égalité le goal-average fait la différence. Les premiers se qualifient pour les demi-finales de la compétition, puis pour la finale.

Trophée HCup

Composition des groupes

Groupe A : Benetton Trévise, Farul Constanta, Stade Toulousain.
Groupe B : Bègles-Bordeaux, Cardiff, Ulster.
Groupe C : Leinster, Milan, Pontypridd.
Groupe D : Castres Olympique, Munster, Swansea.

Toulouse s’extirpe sans trop de difficulté du Groupe A en battant Constanta (10-54) puis Trévise (18-9). Cardiff se qualifie dans le Groupe B mais avec une seule victoire, en effet après un match nul avec Bègles-Bordeaux (14-14) le goal-average départage les deux équipes pour la qualification.

toulouse_1996

Dans le Groupe C, c’est Leinster qui termine premier après deux courtes victoires sur Milan (21-24) puis sur Pontypridd (23-22). Le Groupe D est le groupe le plus incertain car les trois clubs gagnent chacun un seul match, donc ils se retrouvent tous avec deux points à l’issue des rencontres. Le goal-average permet la qualification de Swansea pour 11 points de plus.

Le 30 décembre 1995 en demi-finale, Toulouse à domicile se défait facilement de Swansea 30 à 3, alors que Cardiff gagne contre Leinster 14 à 23 à Dublin.

Pour connaître le premier vainqueur de la Heineken Cup, la finale met donc aux prises le Stade Toulousain et Cardiff. Le 7 janvier 1996, Cardiff à l’avantage d’évoluer à domicile dans Stade d’Arms Park mais Toulouse est le club qui a le plus impressioné tout au long de la compétition.

1996 Affiche Finale HCup

Composition des équipes

Cardiff : Arthur Lewis, Jonathan Humphreys, Lyndon Mustoe, John Wakeford, Derwin Jones, Emyr Lewis, Hemi Taylor (cap), Martyn Williams, Andrew Moore, Adrian Davies, Jonathan Hill puis Mike Rayer (98e), Mike Hall, Mark Ring puis Jonathan Davies (40e), Steve Ford puis Jonathan Hill (98e), Mike Rayer.

Toulouse : Christian Califano, Patrick Soula, Claude Portolan, Hugues Miorin, Franck Belot, Didier Lacroix puis Richard Castel (58e), Sylvain Dispagne, Hervé Manent, Jérôme Cazalbou, Christophe Deylaud, David Berty puis Ugo Mola (69e), Thomas Castaignède puis Eric Artiguste (93e), Philippe Carbonneau Emile Ntamack (cap), Stéphane Ougier.

Toulouse prend rapidement l’avantage grâce à deux essais de Thomas Castaignède et de Jérôme Cazalbou. Au bout de 10 minutes de jeu le score est de 12-0 pour le club Français.

Mais Adrian Davis relance son équipe suite à ses pénalités, il remonte le score petit à petit grâce à ses coups de pieds. Après un match tout aussi stressant que sublime, les deux équipes sont à 15-15 à la fin du temps réglementaire alors que Toulouse menait encore de 3 points à la 80e minute.

Lors des deux prolongations, Toulouse prend définitivement l’avantage suite à deux pénalités transformées de Christophe Deylaud.

Le Stade Toulousain gagne la finale 21 à 18 et devient le premier club de l’histoire à remporter la Heineken Cup.

1996_ntamack

Depuis 1996 la formule de la compétition a quelque peu évoluée avec notamment plus de clubs dès le départ et un passage obligé par les quarts de finale après les matchs de poules.

Avatar

Charles