2002 : les français tombent de très haut

Pour fêter l’ouverture de la Coupe du Monde FIFA 2010, je commence notre rétrospective 2010 dédiée aux Mondiaux de football avec un sujet qui fâche les supporters français : la Coupe du Monde 2002.

La XVIIIe Coupe du Monde de football se déroule du 31 mai au 30 juin 2002. Elle est organisée conjointement par le Japon et la Corée du Sud. Forte d’une titre de Champion du Monde et d’un titre de Champion d’Europe, l’équipe de France de football aborde ce Mondial 2002 avec un optimisme certain et une sensation de supériorité déconcertante.

Logo Fifa Korea Japan 2002

Sur le papier, la France débute la compétition dans un groupe pas spécialement difficile avec le Sénégal, l’Uruguay et le Danemark. Si l’on en croit certains joueurs français, les issues de ces rencontres sont déjà connues à l’avance et les 90×3 minutes de jeu ne sont qu’une formalité.

Les français ont préparé ce Mondial de la pire façon que l’on puissent imaginer. Trop sur d’eux, les bleus préfèrent passer leur temps en boîte de nuit plutôt que de s’entraîner et privilégient la Romanée-Conti à l’eau d’Évian.

Logo 2 étoiles FFF

La deuxième étoile est déjà en poche selon certains, le triplé Mondial – Championnat d’Europe – Mondial leur tend les bras selon d’autres. Sauf que sur le terrain, les statistiques et les pronostics ne valent plus rien.

Dès le premier match la France est battue par la modeste équipe du Sénégal 1 but à 0. Les bleus redescendent sur terre et doivent maintenant jouer au football pour ne pas subir une véritable humiliation.

france senegal 2002

Sauf que l’on ne prépare pas une Coupe du Monde en 3 jours et entre 2 matchs de poules.

Les bleus réalisent un piteux match nul 0 à 0 face à l’Uruguay, et terminent la compétition sur une défaite 2 à 0 face au Danemark. La génération Championne du Monde 1998 ne marquent aucun but et effectuent une prestation digne de sportifs amateurs.

Boghossian et Zidane en 2002

La presse se chargera ensuite des critiques et remarques nécessaires à qualifier cette mascarade, mais cette Coupe du Monde 2002 sonne bien la fin d’une génération française d’exception. France 98 appartient désormais au passé.

Avatar

Charles