1995 : Marie-Jo Pérec passe la seconde

0

Les Championnats du Monde d’Athlétisme sont maintenant devenus un évènement incontournable du calendrier sportif planétaire. Ils ont désormais lieu tous les 2 ans. En 1995, la 5e édition se déroule dans l’Ullevi Stadion de Göteborg en Suède.

Notre Marie-Jo nationale, qui a échouée au pied du podium sur le 200 mètres à Stuttgart en 1993, revient sur sa distance de prédilection le 400m. A l’entame de la saison, elle se lance le défi de doubler 400 mètres / 400 mètres haies lors du rendez-vous mondial. Elle battra plusieurs fois le record de France des haies basses durant la saison.

Mais elle arrive en Scandinavie blessée et doit renoncer à son rêve de doublé. Les médecins de l’équipe de France arrivent à soigner sa contracture à une cuisse, ce qui lui permet de s’aligner sur le 400 mètres plat, dont elle est la grandissime favorite.

Le niveau de la finale est relevé, avec notamment l’australienne Cathy Freeman, la jamaïcaine Pauline Davis-Thompson et l’américaine Jearl Miles-Clark. Pérec prédit qu’il faudra courir en moins de 50 secondes pour gagner.

C’est pourquoi elle prend la tête dès le départ, qu’elle conservera jusqu’à 150 mètres de l’arrivée quand Freeman produira son effort. Mais l’athlète d’origine aborigène n’arrive pas à tenir et craquera avant la ligne d’arrivée pour échouer à la 4e place. C’est Marie-José Pérec qui franchit la ligne d’arrivée de la finale du 400 mètres des championnats du Monde en première position, et ce, pour la seconde fois en 4 ans.

C’est aussi la 2e médaille d’or française dans l’histoire de cette compétition.

 

 

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.