1991 : Abdoujaparov chute sur les Champs-Elysées

memo sport article sportif

La dernière étape du 78e Tour de France cycliste a lieu le 28 juillet 1991. Comme c’est souvent le cas, l’arrivée sur les Champs-Elysées se joue au sprint après les tours de circuit dans la capitale Parisienne.

La dernière étape du 78e Tour de France cycliste a lieu le 28 juillet 1991. Comme c’est souvent le cas, l’arrivée sur les Champs-Elysées se joue au sprint après les tours de circuit dans la capitale Parisienne.

Sur les pavés Parisiens, le maillot vert Djamolidine Abdoujaparov se positionne en tête du peloton lancé à plus de 70 km/h.

L’impensable se produit à quelques hectomètres de l’arrivée alors que les coureurs sont au coude à coude. Le Russe Abdoujaparov rencontre un support publicitaire sur sa route et se retrouve projeté au sol d’une façon extrêmement violente.

Après un Tour de France parcouru dans la quête du maillot vert, le malheureux Russe est remis en scelle par ses adversaires afin de franchir la ligne d’arrivée. Il conserve alors son maillot distinctif et devient le premier Russe à remporter le classement du meilleur sprinteur.

Cet évènement fait partie des chutes les plus spectaculaires du Tour de France cycliste.

Avatar

Charles

1 comment

  • […] les compétitions officielles, je me souviens de quelques chutes mémorables, comme celle d’Abdoujaparov sur les Champs-Elysées en 1991. Aussi terrifiante que miraculeuse. On pourrait aussi parler de […]