1911 : La naissance du Rallye Monte-Carlo

0

Le Rallye Monte-Carlo est le plus ancien et le plus prestigieux des rallyes automobiles. Devenue mythique dès ses premières heures, cette compétition automobile a vu le jour en 1911 du côté du Rocher de Monaco.

Créé suite à l’initiative des dirigeants du Club Sport Automobile de Monaco de l’époque, cette manifestation avait pour premier objectif de convaincre les touristes prestigieux et la riche clientèle de venir à Monaco en hiver.

En effet, la Jet-Set de l’époque se donnait rendez-vous au célèbre Carnaval de Nice au mois de Février, alors que la Principauté de Monaco n’attirait pas plus de monde que cela. La démarche était donc avant tout économique, avant de penser aux côtés sportifs de l’évènement.

Une course difficile

Au niveau sportif, le 1er Rallye Monte-Carlo a lieu du 21 au 25 Janvier 1911 et s’appelle Rallye Automobile International MONACO. Le terme Rallye est utilisé pour la première fois de l’histoire pour représenter une épreuve automobile.

Au départ la règle est simple, les participants engagés doivent partir de la capitale de leur pays d’origine et rejoindre Monaco. Le premier arrivé gagne la course, après délibération du Jury sur quelques règles mathématiques.

Le règlement

– 1 point pour chaque centaine de kilomètres parcourus
– 1 point par km/h de moyenne réalisée
– 2 points pour chaque personne transportée
– de 0 à 10 points pour l’état du châssis à l’arrivée
– de 0 à 10 points pour l’élégance de la carrosserie et autant pour son état
– de 0 à 10 points pour le degré de confort offert au passager
– Vitesse maximale : 25 km/h

20 participants partent de différentes villes d’Europe : Paris, Bruxelles, Berlin, Vienne, Genève ou encore Saint-Pétersbourg en Russie.

La traversée de l’Europe à cette époque de l’année n’est pas chose facile, il fait froid, il neige et les voitures et les routes de l’époque ne sont pas celles d’aujourd’hui.

Pourtant, 18 concurrents arrivent jusqu’à Monaco.

Après une journée entière de calcul, de délibération et d’analyse des voitures, notamment des jantes et des pneus, le jury accorde la victoire au Français Henry Rougier, qui a relié le Rocher Monégasque depuis Paris au volant d’une berline Turcat-Mery HP 25.

Les contestations ne manquent pas suite à ce résultat, notamment de la part d’un coureur Allemand qui est parti de Berlin et arrivé avant Rougier, mais qui s’est vu retiré des points à cause d’une voiture en très mauvaise état.

Malgré cela, le Rallye a de nouveau lieu l’année suivante avec 88 participants, avant de connaître une longue pause entre 1912 et 1924. La Première Guerre Mondiale et un règlement trop compliqué n’ont pas aidé la course à survivre pendant ces 12 années. Le Rallye voit de nouveau le jour en 1923 à l’initiative d’Anthony Noghès.

Depuis, le Rallye Monte-Carlo (et non pas DE Monte Carlo) connaît une ascension médiatique et technique au fil des années, pour arriver aujourd’hui à une épreuve mythique et de renommée mondiale du calendrier automobile.

Malheureusement il ne fait plus partie du calendrier WRC des Championnats du monde de Rallye, mais a toujours lieu au mois de Janvier pour le plus grand plaisir des amateurs de courses automobiles.

Crédit image

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.