Le passé n’a jamais été aussi proche #2

1

22 octobre 1989, Grand Prix du Japon de Formule 1. Ayrton Senna et Alain Prost sont coéquipiers chez McLaren Honda et prétendent tous les deux à la couronne mondiale, sauf que cette course ne va pas être de tout repos.

Après un départ raté, Ayrton Senna doit laisser la première place à Alain Prost. Le français va garder cette position jusqu’au 46e tour de la course, qui en compte 53.

Senna tente le tout pour le tout et réalise une manoeuvre pas très catholique en fin de course, il part de très loin et tente de doubler Prost à l’intérieur d’un virage serré. Prost ne peut rien faire, l’accrochage est inévitable.

Les deux coéquipiers s’accrochent, Prost abandonne mais Senna repart après avoir été poussé par les commissaires et surtout après avoir coupé une chicane de la piste.

Le pilote brésilien continue ensuite d’être agressif pour retrouver la tête du Grand Prix, il se permet même d’effectuer la même manoeuvre sur Nannini dans le même virage. Il remporte la course mais sera déclassé ensuite par les commissaires, pour manœuvre dangereuse et pour avoir coupé une chicane.

Alain Prost est sacré Champion du Monde pour la troisième fois de sa carrière après cette course, mais le succès ne peut être qu’amer après une telle course.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Un commentaire

  1. Pas tout blanc Prost non plus. Départ plus que limite (j’aurais même dit volé perso), braquage sur Senna avant l’entrée de la chicane…
    En tout cas sacré souvenir de dimanche matin réveillé avec mon popa…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.