2005 : 6 voitures au départ du Grand Prix des Etats-unis

1

En théorie, il y a environ une vingtaine de voitures au départ d’un Grand Prix de Formule 1, mais le 19 juin 2005, seulement six voitures sont au départ du Grand Prix des Etats-Unis à Indianapolis : deux Ferrari, deux Jordan et deux Minardi. Dans un pays où la F1 a du mal à s’imposer, l’image de ce sport n’est pas vraiment idéale.

Le point commun de ces 6 monoplaces présentes sur la ligne de départ ? Ce sont les seules équipées de pneus non Michelin…

Les causes de ce départ inédit sont le revêtement du virage n°13 du circuit et l’incapacité de l’équipementier Michelin de fournir toute la sécurité nécessaire à ses pneumatiques pour la course. En effet, ce virage relevé a subi une modification de son revêtement depuis l’édition précédente de ce Grand Prix, et Michelin n’a pas pris en compte ce détail pour concevoir ses pneus.

Le week-end fait donc l’objet d’intense discussions entre tous les acteurs de la course : pilotes, équipementiers et instances officielles. Les écuries Ferrari, Jordan et Minardi ne rencontrent pas de problèmes puisqu’ils sont équipés par l’équipementier Bridgestone, qui n’a pas annoncé de problèmes particuliers sur ce circuit.

Deux accidents importants ont même lieux pendant les essais, entraînant un examen complet des gommes et poussant Michelin à conclure que ses pneus n’étaient pas capables de concourir durant toute la durée de la course.

Plusieurs propositions sont discutées avant la course, comme le remplacement de ce virage n°13 par une autre chicane ou encore le ralentissement volontaire des monoplaces pendant ce virage. Aucune proposition n’aboutie au terme de ces réunions.

Avant la course toutes les monoplaces prennent place sur la grille, mais au terme de tour de chauffe, 14 monoplaces rentrent directement au stand et ne prennent pas part à la course. La grille de départ est donc composée de seulement 6 monoplaces.

Michael Schumacher et Rubens Barichello sur Ferrari se disputent alors la victoire finale, le pilote allemand prend le meilleur sur son coéquipier et remporte son unique victoire de cette saison 2005. Tiago Monteiro sur Jordan complète le podium.

Après le Grand Prix et la gronde des spectateurs, Michelin remboursera l’intégralité des billets aux spectateurs présents ce jour là et offre 20000 billets supplémentaires pour l’édition suivante.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Un commentaire

  1. Baptiste Jolot le

    Une belle opération de la part de Michelin, pour rétablir son image après des problèmes techniques !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.