1987 : la victoire absolue des All Blacks

6

La première Coupe du Monde de Rugby est organisée à la fois en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il s’agit de la première organisation d’une compétition internationale dans le monde du rugby à 15. Les All Blacks sont à domicile et dominent entièrement le tournoi, sans laisser aucune chance aux autres équipes.

La Coupe du monde de Rugby est créée tardivement pour une raison simple, les nations britanniques du rugby craignaient un abandon de l’amateurisme si une compétition internationale voyait le jour. Pour rappel, le Rugby est devenu un sport professionnel en 1995 et ce grâce à l’organisation de la Coupe du Monde. Le Rugby est tout de même apparu brièvement au Jeux Olympiques de 1924, mais rapidement écarté, considéré comme trop violent.

C’est en 1985 que la décision est prise par l’International Rugby Board, l’Australie et la Nouvelle-Zélande organiseront au mois de mai et juin 1987 la première Coupe du Monde de Rugby à 15. Les deux pays s’allient pour cette organisation car chacun ne disposaient pas de moyens suffisant pour une organisation solitaire.

Pour cette première Coupe du Monde il n’y a pas de phase de qualification, les pays sont invités à participer. Ils sont au nombre de 16.

  • Angleterre
  • Argentine
  • Australie
  • Canada
  • Ecosse
  • Etats-Unis
  • Fidji
  • France
  • Irlande
  • Italie
  • Japon
  • Nouvelle-Zélande
  • Pays de Galles
  • Roumanie
  • Tonga
  • Zimbabwe

Il est à noter que l’Afrique du Sud ne participe pas à cette édition. En effet, le pays est sous le régime de l’apartheid donc n’a pas fait l’objet d’une invitation dans l’immédiat. Finalement le pays refuse une invitation tardive de l’IRB.

Les phases de poules

Les 16 équipes sont réparties en quatre groupes de quatre équipes, afin de se disputer une place pour les quarts de finales. Chaque équipe se rencontre une fois, une victoire rapport 3 points, un match nul 2 points et une défaite 1 point.

Dans le groupe A, l’Australie et l’Angleterre  terminent premier et deuxième du groupe, devant les Etats-Unis et le Japon. Australiens et Anglais ouvrent les festivités en se rencontrant dès le premier match à Sydney. Ils disputent un match assez équilibré, le score final ne reflète pas la tournure du match. Les Australiens s’imposent dans la douleur 19 à 6.

Les Etats-Unis et le Japon ne font pas le poids face aux deux géants du groupe. Tout deux se disputent toutefois leur première rencontre, ou les Américains gagnent de deux petits points (21-19). Les autres rencontres sont à sens unique pour l’Australie et l’Angleterre.

Groupe A : Classement et Résultats

Australie 19-6 Angleterre
États-Unis 21-18 Japon
Angleterre 60-7 Japon
Australie 47-12 États-Unis
Australie 42-23 Japon
Angleterre 34-6 États-Unis

1. Australie : 9 points + 67
2. Angleterre : 7 points : +68
3. Etats-Unis : 5 points : -60
4. Japon : 3 points -65

Dans le Groupe B, les deux nations de l’hémisphère nord le Pays de Galles et l’Irlande restent maître du groupe. En effet le Pays de Galles remporte tous ses matchs et l’Irlande remporte deux des siens. Le Canada et les îles Tonga terminent respectivement troisième et quatrième. Les joueurs des îles Tsonga n’ont pas rencontré de succès dans cette Coupe du Monde, mais montrent un certain talent dans cette jeune équipe.

Groupe B : Classement et Résultats

Canada 37-4 Tonga
Galles 13-6 Irlande
Galles 29-16 Tonga
Irlande 46-19 Canada
Galles 40-9 Canada
Irlande 32-9 Tonga

1. Pays de Galles : 9 points +51
2. Irlande : 7 points +43
3. Canada : 5 points -25
4. Tonga : 3 points -69

Dans le Groupe C, le deuxième pays hôte à complètement la main mise sur ses adversaires. Les All Blacks surclassent un par un les autres membres du groupe et termine logiquement premier. Les étonnants Fidjiens terminent deuxième grâce à une meilleure différence particulière. Il s’agit d’un goal-average entre les trois équipes, sans prendre compte des matchs face aux All Blacks, les îles Fidji sont donc devant.

Groupe C : Classement et Résultats

Nouvelle-Zélande 70-6 Italie
Fidji 28-9 Argentine
Nouvelle-Zélande 74-13 Fidji
Argentine 25-16 Italie
Italie 18-15 Fidji
Nouvelle-Zélande 46-15 Argentine

1. Nouvelle-Zélande : 9 points +156
2. Fidji : 5 points -45
3. Italie : 5 points -70
4. Argentine : 5 points -41

Dans le Groupe D, la France de Serge Blanco fait match nul dès le premier match face à l’Ecosse au terme d’un match difficile pour les deux équipes. Le score de parité reflète l’issue du match, l’Ecosse avait pourtant l’occasion de remporter le match après une transformation ratée en fin de match. Les deux matchs suivants face à la Roumanie et au Zimbabwe ne sont que des formalités pour les deux équipes. Ils terminent à égalité, mais la France termine première grâce à un meilleur goal-average. Les Bleus de France, qui viennent de remporter le tournoi des cinq nations, ne font pas la même impression de domination que les autres grandes nations de rugby dans cette Coupe du Monde.

Groupe D : Classement et Résultats

France 20-20 Écosse
Roumanie 21-20 Zimbabwe
France 55-12 Roumanie
Écosse 60-21 Zimbabwe
Écosse 55-28 Roumanie
France 70-12 Zimbabwe

1. France : 8 points +101
2. Ecosse : 8 points : +66
3. Roumanie : 5 points -69
4. Zimbabwe : 3 points -98

La phase finale

Les quarts de finales suivent le procédé logique de qualification, les premiers des groupes rencontrent les seconds des autres groupes. L’Australie rencontre donc L’Irlande, La France rencontre les îles Fidji, le Pays de Galles affronte son voisin Anglais et la Nouvelle-Zélande affronte l’Ecosse. La France évite de peu les All Blacks en étant première de son groupe.

Les Wallabies Australiens affirment leur statut dans cette compétition en dominant les Irlandais 33 à 15 et Le Pays de Galles n’éprouve aucune difficulté face aux méconnaissables Anglais (16 – 3).

Dans les autres rencontres, les All Blacks restent archi dominateur face aux Ecossais (30 – 3), et les Fidjiens mettent en difficulté la France en pratiquant un rugby inédit. Inconnus avant cette compétition, ils mènent un véritable combat physique face aux Français, mais s’incline 31 à 16.

Australie 33 – 15 Irlande
Pays de Galles 16 – 3 Angleterre
Nouvelle-Zélande 30 – 3 Ecosse
France 31 – 16 Fidji

Une demi-finale de légende

Les deux pays organisateurs sont présents en demi-finale et sont favoris face aux deux autres pays européens que sont la France et le Pays de Galles. Les All Blacks n’ont aucun mal à se défaire des Gallois (49 – 6), mais par contre les Australiens subissent la loi de la France au terme d’un match de légende.

Le 13 juin 1987 les Français sont à Sydney, au pied de la montagne Australienne. Le match est équilibré et la France montre un tout autre visage que depuis le début de la compétition. Avant le coup de sifflet final, Serge Blanco inscrit un essai venu d’un autre monde, après une action collective inoubliable, pour envoyer l’Equipe de France défiée l’ogre Néo-Zélandais en demi-finale. L’histoire de la France en Coupe du Monde commence à s’écrire

Australie 24 – 30 France
Nouvelle-Zélande 49 – 6 Pays de Galles

Une finale à sens unique

La finale a lieu le 20 juin 1987 à Auckland en Nouvelle Zélande. Deux jours avant, le Pays de Galles a remporté le match pour la troisième place sur le fil face aux Australiens (22 – 21).

Equipe de Nouvelle – Zélande : Steve Mc Dowell, Sean Fitzpatrick, John Drake, Murray Pierce, Gary Whetton, Michael Jones, Buck Shelford, David Kirk (C), Grant Fox, Craig Green, Warwick Taylor, Joe Stanley, John Kirwan, John Gallagher.

Equipe de France : Pascal Ondarts, Daniel Dubroca (C), Jean-Pierre Garuet, Alain Lorieux, Jean Condom, Eric Champ, Dominique Erbani, Laurent Rodriguez, Pierre Berbizier, Franck Mesnel, Patrice Lagisquet, Philippe Sella, Denis Charvet, Didier Camberabero, Serge Blanco.

Après avoir dominé de bout en bout la compétition, les All Blacks récidivent en finale en affirmant leur supériorité. Les Français accusent la fatigue et s’inclinent sur le score de 29-9, avec tout de même un essai en fin de match de Pierre Berbizier permet de sauver l’honneur.

Nouvelle – Zélande : Essais de Michael Jones, John Kirwan, David Kirk, 1 transformation et 1 pénalité de Grant Fox.

France : Essai de Pierre Berbizier, 1 transformation et 1 pénalité de Didier Camberabero.

La Nouvelle-Zélande devient ainsi la première équipe a remportée la Coupe du Monde de Rugby. Le Capitaine de cette équipe Davir Kirk, reste à jamais le premier joueur de l’histoire à soulevé la Coupe Webb Ellis.

 

Meilleurs marqueurs

1. Grant Fox (NZ) : 126 points.
2. Michal Lynagh (Aus) : 82 points.
3. Gavin Hastings (Eco) : 62 points.
4. Didier Camberabero (Fra) : 53 points.
5. Jonathon Webb (Ang) : 43 points.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.