Une des rares erreurs de pilotage de M. Schumacher

2

Michael Schumacher a très rarement commis d’erreurs de pilotage, il a quelques fois effectué volontairement de mauvais gestes, mais ses erreurs de conduite brutes sont très rares.

Une de ses erreurs les plus graves a lieu lors du Grand Prix de Grande Bretagne 1999 à Silverstone. Alors que la course est immobilisée par un drapeau rouge dès le premier tour, Schumacher tente un dépassement sur son coéquipier Eddie Irvine.

Le temps que le septuple Champion du Monde reconnaisse son erreur ne suffira pas, il freine trop tard et encastre sa monoplace dans un mur de pneu à plus de 150 km/h.

Michael Schumacher sort de cet accident avec une facture de la jambe, qui l’éloignera des circuits pendant 3 mois.

Il reprendra le volant de sa monoplace 6 Grands Prix plus tard, et alignera 2 deuxièmes place pour les 2 dernières courses de la saison.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

2 commentaires

  1. Article inexact.

    La sortie de piste étant reconnue comme ayant été cause par la défaillance d’un écrou sur le circuit de freinage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.