1997 : le coup de volant volontaire de Schumacher

Le Grand Prix d’Europe 1997 a lieu le 26 octobre sur le circuit de Jerez en Espagne. Il s’agit de la dernière manche du Championnat du Monde, qui met aux prises le pilote Allemand Michael Schumacher sur Ferrari et le pilote Canadien Jacques Villeneuve sur Williams.

Après une saison intense, les deux pilotes n’ont qu’un point d’écart avant le départ de cette dernière course. C’est quitte ou double, le vainqueur du Grand Prix sera Champion du Monde après les 69 tours de circuit.

Après le départ, Schumacher et Villeneuve ne se lâchent pas d’une semelle. L’écart entre les deux hommes est de 5 secondes au maximum, l’effet ressort entre les deux voitures est flagrant.

Cependant, c’est le pilote Allemand qui garde la tête après les premiers ravitaillements. Villeneuve ne baisse pas les bras et reviens à moins d’une seconde de la voiture Ferrari à la mi-course.

C’est au 47e tour que la course et la saison vont se jouer. En effet Villeneuve tente un dépassement sur Schumacher, la manoeuvre du Canadien est parfaite et le freinage est excellent.

Michael Schumacher ne peut que constater ce dépassement et tente une ultime action pour empêcher de perdre la première place. Le pilote Allemand n’effectue pas un geste de grande classe, car il donne un coup de volant volontaire afin de mettre hors course la Williams de Villeneuve.

Malheureusement pour lui, il perd à son propre jeu et se retrouve dans les gravillons. Schumacher perd la course, perd le titre et n’écrit pas la plus belle page de son histoire.

Heureusement pour lui, cet incident n’est qu’une goutte d’eau dans toute sa carrière de Grand Champion.

Vidéo accrochage Schumacher – Villeneuve.

N’hésitez pas à consulter les articles concernant Michael Schumacher sur MemoSport.

Avatar

Charles

2 comments

  • Michael Schumacher est et restera un grand pilote mais à mes yeux c’est un petit champion car il a plus d’une fois triché en course pour obtenir gain de cause. C’est dommage car il n’avait pas besoin de ça pour gagner.

  • Je serais peut-être un peu plus nuancé que Richard : dire que Schumacher est un petit champion me semble un peu exagéré même si je comprends très bien ton point de vue. La quasi-totalité des victoires sont « réglo » et, pour le reste, je ne sais pas si Michael est mauvais joueur ou simplement s’il a un sens de la compétition un peu trop aiguisé.

    En tout cas, je rejoins Steph: Schumi n’a pas écrit là la plus belle page de son histoire. Heureusement qu’il y en a de nombreuses autres ! 🙂