2003 : la coupe de l’America devient européenne

1

La coupe de l’America est une compétition de voile qui existe depuis 1851 et qui représente une des plus prestigieuses compétition de voile au monde. 32 éditions ont eu lieu depuis 1851 et celles-ci se déroulent en général tous les 3 ou 4 ans.

Le règlement de la compétition est un peu compliqué, celle-ci se déroule en trois phases : Actes Louis Vuitton, coupe Louis Vuitton et coupe de l’America… . Ces phases se déroulent avec plusieurs mois d’écart et mettent aux prises plusieurs équipages.

Pour résumer simplement, les actes Louis Vuitton permettent d’établir un classement entre les bateaux lors de régates, et la coupe Louis Vuitton permet de désigner un vainqueur parmi ceux-ci lors d’une compétition éliminatoire. Ce vainqueur se qualifie pour la coupe de l’America, où il retrouve le vainqueur de l’édition précédente.

logo coupe america

Depuis la création de la compétition, plusieurs équipages européens se sont qualifié pour la coupe de l’America mais aucun n’est parvenu à remporter le trophée, les victoires ont été le plus souvent américaines.

En 2003, l’équipage suisse Alinghi remporte la coupe Louis Vuitton pour se qualifier en finale, alors que l’équipage néo-zélandais Team New Zealand, vainqueur de l’édition précédente, est directement qualifié.

alinghi team new zealand 2003

Lors de cette édition, Alinghi est mené par le néo-zélandais Russell Coutts, connu pour avoir remporté les deux éditions précédentes de la compétition avec Team New Zeland. Face à son ancienne équipe, son équipage remporte la finale 5 manches à 0 et permet aux suisses de remporter le trophée.

Pour un pays qui ne possède pas de mer, cette victoire suisse est presque anecdotique, surtout quand normalement le vainqueur doit organiser la compétition chez lui…

alinghi 2003

En 2007, Alinghi remporte une nouvelle fois la coupe de l’America à Valence (le règlement empêche son déroulement sur le Lac Léman), cette fois-ci l’équipage suisse prend le meilleur sur l’équipage américain Bmw Oracle Racing pour soulever son deuxième trophée.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Un commentaire

  1. Cette compétition ne représente pas les pays qui se Glorifie de la gagner ex:Combien de Suisse dans L’équipage D’alinghi??????????c’est comme le reste DE LA GONFLETTE