1994 : Surya Bonaly et sa triste médaille d’argent

1

Lors des championnats du monde de patinage artistique 1994, Surya Bonaly décroche la médaille d’argent du concours féminin. Mais cette position de vice championne ne satisfait pas la patineuse française, qui prétendait à la victoire finale après un programme libre quasi parfait.

Cette compétition à lieu à Chiba au Japon, Surya est la favorite et espère décrocher l’or mondial après une 4e place aux Jeux Olympiques de Lillehammer.

Elle réalise un programme de toute beauté, avec une technique irréprochable et une qualité de patinage supérieure à toutes ses adversaires, avec notamment un triple lutz parfaitement réalisé.

Mais le jury n’a pas ce point de vue, et offre le titre à une patineuse quasi inconnue, Yuka Sato, une japonaise…

Surya ne supporte pas du tout cette décision et refuse, dans un premier temps, de monter sur le podium. Après la distribution des médailles, elle enlève sa médaille d’argent pour protester contre cette décision arbitrale.

La Fédération Internationale de patinage condamne dès le lendemain cette attitude, mais revient sur ses pas par la suite et comprend la réaction humaine et excusable de la patineuse française.

Surya Bonaly ne décrochera malheureusement jamais le titre mondial.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Un commentaire

  1. OUI SES INJUSTE ELLE MERITAIT LA MEDAILLE DOR KE LAUTRE PATINEUSE SES BIEN MANIGANCE PAR LES JURY COMME TOUJOUR ! DANS LA CORUPTION

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.