2002 : La Corée du Sud, prophète en son pays #2

2

Après une qualification obtenue à la surprise générale lors du premier tour de la compétition, la Corée du Sud continue son parcours lors de la Coupe du Monde FIFA 2002 en huitième de finale face à l’Italie.

Si les premiers matchs relèvent de la surprise et d’un football offensif, les rencontres de la phase finale vont commencer à faire naître les soupçons autour de l’arbitrage des matchs coréens.

Le 18 juin 2002, dans un stade de Daejeon totalement rouge et acquis à la cause des coréens, les italiens commencent bien la rencontre en inscrivant le premier but dès la 18ème minute de jeu grâce à Vieiri. Ce score de 1 but à 0 va perdurer jusqu’à la 88e minute.

Les italiens vont subir face à des coréens vivaces et appliquant une stratégie offensive impressionnante. Cette équipe sud-coréenne, qui venait de subir il y a un an une cinglante défaite 5 buts à 0 face à la France, résiste et domine face au triple Champion du Monde italien.

L’arbitre de la rencontre va ensuite faire parler de lui. Tout d’abord en sifflant un penalty très limite pour les locaux (raté par la suite), puis en refusant un but totalement valable de Francesco Totti.

A trois minutes de la fin du match, alors que l’Italie croit en sa qualification, la Corée du Sud va inscrire un but qui arrache les prolongations. L’Italie se remémore alors la finale des Championnats d’Europe 2000.

Les deux équipes n’iront pas au terme des 30 minutes de prolongations, puisque Hwan Jung Ahn délivre les siens à la 117e minute en inscrivant un but en or. La Corée du Sud crucifie l’Italie et se qualifie pour les quarts de finale de la compétition, à la surprise générale.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

2 commentaires

  1. Pingback: 2002 : La Corée du Sud, prophète en son pays #3

  2. Pingback: A qui a profité le but en or ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.