2001 : Escudé et la France remportent la Coupe Davis

2

L’édition 2001 de la Coupe Davis est remportée par la France. Un Nicolas Escudé exceptionnel permet au groupe France de glaner son 9ème trophée dans cette compétition. C’est encore aujourd’hui la dernière Coupe Davis remportée par la France.

Les 16 équipes du Groupe Mondial participent à la compétition : Argentine, Belgique, Brésil, République Tchèque, Equateur, France, Allemagne, Grande Bretagne, Maroc, Pays-Bas, Russie, Slovaquie, Espagne, Suède, Suisse et Etats-Unis.

Pour la Coupe Davis, le Groupe Mondial représente les 16 meilleures équipes du monde. Ce classement fonctionne avec des montées et des descentes, un peu comme le classement FIFA.

Le Premier Tour

L’équipe de France passe sans encombre le premier tour de cette Coupe Davis. Opposé à la Belgique, l’équipe entraînée par Guy Forget bat la Belgique 5 rencontres à 0. Un des matchs à retenir de ce premier tour est celui opposant la Suisse aux Etats-Unis, les Helvètes battent les Américains 3 matchs à 2 grâce à 3 victoires apportées par Roger Federer.

L’Australie bat l’Equateur 4 rencontres à 1, l’Allemagne bat la Roumanie 3 matchs à 2 et les Pays-Bas battent l’Espagne 4 points à 1.

Résultat 1er Tour – Coupe Davis 2001

Australie 4 1 Equateur
Brésil 4 1 Maroc
Suède 3 2 République Tchèque
Russie 3 2 Slovaquie
Belgique 0 5 France
Suisse 3 2 Etats-Unis
Roumanie 2 3 Allemagne
Pays-Bas 4 1 Espagne

Les quarts de finale

En quarts de finale la France est opposée à la Suisse. Cette rencontre est un vrai marathon pour tous les joueurs. Le premier jour, les Français mènent 2 à 0. Arnaud Clément bat Marc Rosset en cinq sets (6-3 ; 3-6 ; 7-6 ; 6-7 ; 15-13), puis Nicolas Escudé bat Roger Federer (6-4 ; 6-7 ; 6-3 ; 6-4).

Le match de double nécessite cinq sets pour départager la paire Federer/ Manta et Pioline / Santoro. Les Suisses prennent le dessus sur les Français (5-7 ; 6-3 ; 7-6 ; 6-7 ; 9-7). La décision finale allait se jouer le dernier jour.

Roger Federer redonna espoir aux siens en battant Arnaud Clément en quatre sets (6-4 ; 3-6 ; 7-6 ; 6-4), et égalisé à deux matchs partout. Nicolas Escudé doit batailler plus de 4h30 pour offrir la qualification à la France (1-6 ; 7-5 ; 6-7 ; 6-4 ; 8-6).

L’Australie de Lleyton Hewitt vient à bout du Brésil de Gustavo Kuerten. Les Australiens se qualifient pour les demi-finales en remportant 3 matchs. Le choc de cette rencontre entre Hewitt et Kuerten tourne au profit de l’Australien (7-6 ; 6-3 ; 7-6).

Dans les autres rencontres, la Suède bat la Russie 4 à 1 et l’Allemagne bat les Pays-Bas 4 à 1.

Brésil 1 3 Australie
Suède 4 1 Russie
Suisse 2 3 France
Pays-Bas 1 4 Allemagne

Les demi-finales

La France met les choses au point en remportant les trois premières rencontres face aux Pays-Bas. Arnaud Clément profite de l’abandon de Sluiter, Nicolas Escudé bat Schalken (6-7 ; 7-6 ; 4-6 ; 7-6 ; 8-6), puis la paire Pioline / Santoro bat le duo Haarhuis / Schalken (7-5 ; 6-1 ; 7-5). Les deux derniers matchs se jouent pour l’honneur (3-2).

L’équipe à Forget se qualifie pour la finale de cette Coupe Davis 2001, où elle affrontera l’Australie, large vainqueur de la Suède (4-1).

La finale Australie – France

Cette finale 2001 se déroule à Melbourne. Depuis le début de la compétition, la bande à Forget n’a pas disputer un seul match à domicile et va tenter de remporter le titre à l’autre bout du monde.

Nicolas Escudé débute très bien en battant Lleyton Hewitt, le numéro un mondial, dès le premier match (4-6 ; 6-3 ; 3-6 ; 6-3 ; 6-4). Mais Sébastien Grosjean subit la loi de Rafter quelques heures après, il perd en trois sets (6-3 ; 7-6 ; 7-5) et permet aux deux équipes d’être à égalité à l’issue de la première journée.

La paire Pioline /Santoro fait le travail le lendemain, en battant le duo Hewitt / Rafter en quatre sets (2-6 ; 6-3 ; 7-6 ; 6-1). La France mène de nouveau, mais Sébastien Grosjean flanche une nouvelle fois en s’inclinant violemment face à Lleyton Hewitt (6-3 ; 6-2 ; 6-3). Tout est encore possible dans cette finale.

Nicolas Escudé sortira son meilleur tennis le dimanche, pour battre Rafter en quatre sets (7-6 ; 6-7 ; 6-3 ; 6-3), et offrir à la France sa neuvième Coupe Davis. C’est un merveilleux exploit que réalise l’équipe de France, en allant battre l’Australie chez elle, qui comptait dans ses rangs le numéro un mondial. Les mousquetaires de 1927 n’avait pas fait mieux.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

2 commentaires

  1. Pingback: www.sportscafe.fr

  2. Pingback: Fed Cup : Nicolas Escudé capitaine des filles | Memosport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.