Les 7 défaites françaises en Coupe Davis

0

La France participe à la Coupe Davis de Tennis depuis 1904, soit 4 ans après la création de la compétition en 1900 par Dwight Davis. Après plusieurs années de figuration jusqu’au début des années 20, l’équipe de France prend de l’assurance et commence à enchaîner les matchs victorieux à partir de 1923.

Malgré 9 victoires finales dans cette compétition, la France a jouée 16 finales de Coupe Davis depuis le début du XXe siècle. 7 finales ont donc été perdues.

1925 : la première finale

Emmenée par la génération des Quatre Mousquetaires composée par Henri Cochet, Jacques Brugnon, René Lacoste et Jean Borotra, la France accède à sa première finale de Coupe Davis en 1925. Après un parcours facile en zone Europe, les français battent l’Australie en finale interzone pour arriver à ce stade de la compétition.

Mais face aux États-Unis, et sur le territoire américain, le combat est sans appel. La France s’incline 5 points à 0 et perd sa première finale de l’histoire du tennis.

En 1926 le scénario est quasiment identique. Après une domination européenne, les français accèdent au match ultime en battant le Japon en finale interzone. Toujours opposés aux États-Unis, la France perd une nouvelle fois mais réduit le score final d’un point (4-1) grâce à René Lacoste.

1933 : la fin d’un règne

Après une domination sans partage entre 1927 et 1932, la France s’incline en finale de la Coupe Davis en 1933. Face au Royaume-Uni, les Mousquetaires perdent à Roland Garros et doivent céder leur titre acquis durant les 6 années précédentes.

Cette défaite sonne avec la fin d’une génération exceptionnelle, qui a portée le tennis français sur le toit de la hiérarchie mondiale.

1982 : le retour au sommet

Malgré une nouvelle défaite en finale de la Coupe Davis en 1982, la France revient sur le devant de la scène internationale après 48 ans d’absence. Le jeune Yannick Noah et son compère Henri Leconte s’inclinent face aux États-Unis de John McEnroe à Grenoble (1-4), après un très beau parcours.

Ce retour sera malheureusement trop court, il faut encore attendre plusieurs années pour voir la France triompher. Le retour en finale de la Coupe Davis s’effectue en 1991, avec une belle victoire de la bande à Noah, qui au passage est devenu entraîneur.

9 ans plus tard, la France perd une nouvelle finale face à l’Australie, à l’autre bout du monde. Sébastien Grosjean, Cédric Pioline, Olivier Delaitre et Fabrice Santoro auront pourtant tout donné, ils ne réussissent pas à prendre le meilleur sur l’équipe de Lleyton Hewitt.

2002 et 2010 sont également des années cruelles pour le tennis français, puisque ces deux années correspondent chacune à une défaite en finale de la Coupe Davis.

En 2002, la Russie bat la France 3 match à 2 à Paris, alors qu’en 2010 c’est la Serbie qui remporte le titre sur le même score à Belgrade.

Le nombre de victoires françaises en finale de la Coupe Davis est pour l’instant supérieur aux nombres de finales perdues. La génération en cours emmenée par Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils ou encore Gilles Simon devraient un jour porter la France au plus haut du tennis mondial.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.