2000 : L’exploit de Calais en Coupe de France

memo sport article sportif

La Coupe de France 2000 a une saveur toute particulière. En effet c’est cette année là que le petit club de CFA, Calais, accède à la finale de la compétition après avoir battu plusieurs équipes professionnelles.

Entre une Coupe du Monde et un Championnat d’Europe gagnés, le Football Français connaît une nouvelle ferveur populaire autour de ce club du Nord. Au fil de la compétition, le public se prend d’amour avec Calais jusqu’au jour de la finale.

Coupe_de_france_2000_Calais

Lorsque les Calaisiens abordent la Coupe de France 99/2000 contre Campagne-lès-Hesdin au 4ème tour, ils ne se doutent pas une minute du parcours exceptionnel qui va suivre.

Calais affronte des clubs de son niveau jusqu’en 32e de finale, où tout devient plus professionnel. Le tirage au sort offre le club de Lille, un voisin, qui évolue à l’époque en Division 2. Ce match se termine au tir au but (7-6) et permet à Calais de gravir une marche supplémentaire.

Les 16ème de finale sont une chance pour Calais. En effet le tirage au sort est plutôt clément et offre Langon-Castets (CFA 2). Les deux plus petits clubs de la compétition s’affrontent pour une place en 8ème de finale. Calais est supérieur et domine la rencontre 3  buts à 0.

En 8e de finale, les médias et le public s’intéressent de plus en plus à Calais. Le club est le petit poucet parmi les 16 équipes restantes. Face à Cannes (Division 2), les Calaisiens obtiennent une nouvelle fois leur victoire aux tirs aux buts (4-1).

Le parcours devient alors très intéressant pour un club de ce calibre, avec les retombées médiatiques et financières que cela engendre. Au stade des quarts de finale, il reste 8 clubs en lice dont 6 de Division 1 (Bordeaux, Nantes, Lyon, Monaco, Rennes et Strasbourg) et un de Division 2 (Nîmes).

Calais terminera ses trois derniers matchs par trois affrontements avec des clubs de Division 1. Tout d’abord, Calais domine Strasbourg 2 à 1 en 8ème, puis bat le Champion de France en titre Bordeaux 3 buts à 1 après prolongation en demi-finale. La France est sous le charme.

Parallèlement à cela, Nantes se hisse également en finale de la compétition.

Coupe_de_france_2000_CalaisBordeaux

Avant la finale, l’engouement populaire est énorme. Tout le monde espère secrètement une victoire du football amateur, mais les plus connaisseurs espèrent tout de même une victoire de Nantes pour représenter le Football Français au niveau Européen.

Composition des équipes

Nantes : Mickaël Landreau (C.) – Jean-Marc Chanelet, Nicolas Gillet, Nestor Fabbri, Salomon Olembe – Éric Carrière, Mathieu Berson, Antoine Sibierski – Charles Devineau (Olivier Monterrubio, 69′), Alioune Toure (Alain Caveglia, 73′), Frédéric Da Rocha. Entraîneur: Raynald Denoueix.

Mickaël Landreau (Cap.) – Jean-Marc Chanelet, Nicolas Gillet, Nestor Fabbri, Salomon Olembe – Éric Carrière, Mathieu Berson, Antoine Sibierski-Charles Devineau (puis Olivier Monterrubio, 69′), Alioune Toure (puis Alain Caveglia, 73′), Frédéric Da Rocha
Entraîneur: Raynald Denoueix

Calais : Cédric Schille – Jocelyn Merlen, Fabrice Baron, Grégory Deswarte, Réginald Becque (C.) – Cédric Jandau, Grégory Lefebvre (Stéphane Canu, 54′), Emmanuel Vasseur – Christophe Hogard, Mickaël Gérard, Jérôme Dutitre (Mathieu Millien, 54′; Benoît Lestavel, 93′). Entraîneur: Ladislas Lozano.

Coupe_de_france_2000_Nantes

Les connaisseurs auront raison, puisque après une finale mitigée, Nantes devient Champion de France et met fin à la très belle aventure de Calais. Cette ascension du Football amateur est saluée par une remise de la Coupe avec les capitaines des deux équipes finalistes.

Coupe_de_france_2000

Mickaël Landreau et Réginald Becque

Après la rencontre, l’engouement populaire redescend très vite. Mise à part un passage de Jacques Chirac dans les vestiaires, les médias Français oublient rapidement le club de Calais. L’année suivante, le parcours de cette équipe se termine en 32e de finale, replongeant le club dans les profondeurs du football amateur.

Coupe-de-France-2000

Le Parcours de Calais – Coupe de France 99/2000

– 4e tour : Campagne-lès-Hesdin (Division 1 Départementale) 0-10
– 5e tour : Saint-Nicolas-les-Arras (Régionale) 1-3
– 6e tour : Marly-lès-Valenciennes (CFA2) 1-2
– 7e tour : Béthune (CFA2) 0-1
– 8e tour : Dunkerque (CFA) 0-4
– 1/32e de finale : Lille (D2) 1-1 (6-7 p.)
– 1/16e de finale : Langon-Castets (CFA2) 0-3
– 1/8e de finale : Cannes (D2) 1-1 (1-4 p.)
– 1/4 de Finale : Strasbourg (D1) 1-2
– 1/2 finale : Bordeaux (D1) 1-3 (a.p.)
– Finale : Nantes (D1) 2-1

L’exploit en vidéo

Crédit Photo

Avatar

Charles

4 comments