1980 : Allan Wells plus fort que le boycott

0

Les images de la finale des Jeux Olympiques de 1980 mettent en avant une époque si lointaine, elles sont la preuve que le sport à évolué depuis 30 ans et que les athlètes possèdent aujourd’hui un autre charisme. A l’époque lors de l’épreuve du 100 mètres, la barre des 10 secondes était encore un mythe que personne n’avait encore franchit.

Les Américains et cinquante autres nations ne sont pas présents aux Jeux Olympiques de Moscou, ils boycottent la compétition pour raisons politiques et provoquent un énorme vide lors de certaines épreuves sportives. C’est le cas lors de l’épreuve reine du 100 mètres.

Du coup ce sont les athlètes russes et britanniques qui s’illustrent, comme Allan Wells lors des épreuves de sprint.

L’athlète écossais possède la particularité de prendre son départ sans starting-blocks. Toutefois il est obligé d’utiliser ce matériel lors des Jeux de Moscou, pour suivre les règles imposées par le Comité Olympique.

Ce petit désagrément ne l’empêchera pas de s’emparer du titre Olympique, en remportant la finale du 100 mètres en 10 secondes et 25 centièmes, devant le cubain Silvio Leonard et le Bulgare Petar Petrov. Il devient à 28 ans le plus vieux Champion Olympique du 100 mètres.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.