Vitaly Petrov en perd son volant !

0

Le Grand Prix de Malaisie 2010 aurait pu finir beaucoup plus mal pour Vitaly Petrov, le pilote de l’écurie Lotus Renault. Alors qu’il occupe une honorable 8e place au 54e tour de la course, le russe prend trop large un virage.

Sa monoplace s’envole et la colonne de direction se brise sous l’impact, le volant de la monoplace reste dans les mains de Petrov, qui peut s’arrêter quelques hectomètres plus loin. L’accident aurait pu être plus spectaculaire, la chance à une piste large et à l’absence d’autres concurrents à ce moment là.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.