Nadal – Federer : 10 ans déjà…

0

Roger Federer et Rafael Nadal se sont affrontés pour la première fois sur le circuit professionnel le 28 mars 2004, c’était lors du 3e tour du tournoi de Miami. Le suisse était numéro 1 mondial alors que l’espagnol était encore junior et 96e joueur mondial, le duel allait pouvoir commencer.

Sur le papier, le match devait logiquement tourné à la faveur de Roger Federer, qui était sur une belle série de 28 victoires sur 29 matchs, mais ce ne fut pas le cas. Du haut de ses 17 ans, Nadal inflige une sévère défaite au numéro mondial en deux sets nets (6-3 6-3) et annonce au tennis mondial qu’il est la future star de la petite balle jaune, le futur dauphin du maître.

La suite, vous la connaissez…

Les deux hommes ont ensuite faite naître une belle rivalité que seul le tennis peut apporter, on retiendra la domination de Nadal sur la terre battue, l’historique finale de Wimbledon en 2008 ou encore leur énorme palmarès cumulé : 78 titres pour Federer, 62 pour Nadal.

Jusqu’à 2008, Nadal se contentait de battre Roger en finale de Roland Garros et sur terre battue mais après cette année là, et surtout depuis cette finale de Wimbledon, les choses ont changées. Rafa remporte le tournoi londonien en 2008 après le match du siècle, puis il devient n°1 mondial au mois d’août pour ensuite gagner l’Open d’Australie début 2009.

Rafa a connu quelques mésaventures physiques en 2009, ce qui a permis à Roger de remporter Roland Garros, mais il reste toutefois le maître de la terre battue et notamment de Roland Garros. Nadal défendra d’ailleurs son titre cette année et tentera de décrocher un 9e succès, peut-être que vous pourrez vivre le tournoi au Philippe Chartier.

Pour voir les deux hommes à Roland Garros cette année, la billetterie officielle est ouverte mais vous pouvez utilisez aussi le portail français d’achat et de vente de billets TicketBis.

Federer / Nadal est encore aujourd’hui une affiche qui fait rêver, même si la hiérarchie mondiale à changée. Les deux tennisman sont deux grands champions, ils se respectent, s’admirent et s’apprécient, et c’est surement ça le secret de leur belle rivalité.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Les commentaires sont fermés