Le monde Olympique perd un de ses piliers

0

Juan Antonio Samaranch a présidé le Comité International Olympique pendant 21 ans entre 1980 et 2001. Il est décédé à l’âge de 89 ans après un incident cardiaque, le monde Olympique perd le plus emblématique de ses Présidents.

Seul le Baron Pierre de Courbertin est resté plus longtemps que lui à cette fonction (29 ans).

Juan Antonio Samaranch

Samaranch a lutté pour le renforcement du mouvement Olympique, contre le dopage ou encore pour le féminisme sportif. De nombreuses polémiques et accusations de corruption sont venues animer son mandat, notamment à cause de son admiration pour le dictateur Franco, mais il a su donner une identité et un pouvoir financier à l’organisme Olympique.

Les Jeux Olympiques ont connu un second souffle et sont aujourd’hui populaires dans le monde entier grâce à Juan Antonio Samaranch. Son successeur Jacques Rogge a d’ailleurs déclaré : “Samaranch a tout changé, il a fait des jeux Olympiques ce qu’ils sont aujourd’hui, la première compétition sportive au monde”.

Le monde sportif, olympique et politique a su lui rendre hommage après son décès.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Les commentaires sont fermés