Euro 1992 : l’incroyable victoire du Danemark

memo sport article sportif

La 9e édition du Championnat d’Europe de football s’est tenue entre le 10 juin et le 26 juin 1992 en Suède, et a vue la participation de huit nations. Cette édition a vu l’introduction pour la première fois de la règle interdisant au gardien de but de prendre de la main une passe en retrait volontaire d’un de ses coéquipiers.

A la surprise générale, c’est le Danemark qui va remporter l’Euro 1992 alors même qu’il n’était pas qualifié à la base. En effet, le Danemark a été repêché à la suite de l’exclusion de l’équipe de Yougoslavie pour cause de guerre et d’embargo.

Les groupes préliminaires

Dans le groupe A, la Suède et le Danemark se débarrassent des deux favoris du groupe, la France et l’Angleterre. Après de belles qualifications, la France a complètement raté son entrée dans la compétition avec deux matchs nuls, face à la Suède (1-1) et face à l’Angleterre (0-0). Le dernier match se solde par une défaite face au Danemark (1-2). Les Anglais ont un parcours identique à celui de la France.

Dans le groupe B, les joueurs de la désormais ex-URSS jouent sous la bannière provisoire de la CEI (Communauté des États indépendants), suite à l’explosion de l’Union soviétique il y a à peine six mois. La CEI parvient à tenir en échec l’Allemagne et les Pays-Bas, mais perd face à l’Ecosse (0-3) qui a pourtant été battu par les autres adversaires du groupe. Les Néerlandais et les Allemands se qualifient en battant l’Ecosse puis en faisant match nul avec la CEI.

En demi-finales, les Allemands parviennent à se débarrasser de la Suède (3-2) et le Danemark sort victorieux des tirs au but face aux Pays-Bas (5-4).

Les Danois créent la surprise en finale de l’Euro 1992

Pour cette finale de l’Euro 1992, l’Allemagne est grande favorite face à une équipe danoise qui a été repêchée, et qui en plus joue sans son plus célèbre joueur, Michael Laudrup, qui a décliné la sélection à cause d’une querelle avec son sélectionneur.

danemark 1992

Mais à la surprise générale, les Allemands buttent sur une défense danoise en béton et perdent la finale sur le score incroyable de 0-2. Le Danemark venait de remporter son premier titre majeur dans une compétition à laquelle ils n’étaient même pas sensés participer.

Avatar

Charles