1966: la Corée du Nord s’ouvre au monde

En juin prochain, lors de la Coupe du Monde de football sud africaine, la Corée du Nord sera l’une des attractions. Une petite nation de football qui sera une des curiosités de la compétition. Mais les coréens n’en seront pas à leur coup d’essai.

1966. La Coupe du Monde se déroule en Angleterre. La France est présente tout comme les grands nations de l’époque : RFA, Argentine, Brésil, Italie, Hongrie, Union Soviétique… Arrivée par la petite porte, on y trouve aussi l’équipe de Corée du Nord.

1966wc

Par la petite porte car leur qualification est déjà rocambolesque. La FIFA avait décidé de placer toutes les équipes africaines, asiatiques et d’Océanie dans la même zone. Ce qui voulait dire un seul de ces pays à la Coupe du Monde. Les pays africains ne sont pas satisfait de cela et boycottent la compétition. L’Afrique du Sud est suspendue par la FIFA et l’autre Corée déclare forfait en apprenant que ce tour de qualif se jouera au Cambodge. Il ne reste que la Corée du Nord et l’Australie qui ne doit faire qu’une bouchée de leurs adversaires. Mais les coréens écrasent les kangourous (9-2 sur les 2 matchs) et se dirigent vers l’Angleterre.

northkorea

Dans un groupe où on retrouve l’URSS, l’Italie et le Chili, les coréens doivent finir bons derniers. La défaite 3-0 face aux soviétiques semble confirmer cela, mais le nul arraché contre les chiliens leur laisse un mince espoir. Mais c’est la grande Italie qui se dresse face à eux. Grand favori de la compétition, ils leur faut un match nul pour sortir de cette poule. Après une demi-heure de jeu, Bulgarelli, le meneur de jeu transalpin se blesse, laissant ses coéquipiers à 10 (il n’y avait pas de remplacements à l’époque). Moins de 10 minutes plus tard, les coréens ouvrent le score sur une frappe de Pak Doo-Ik. Organisés militairement, enthousiaste et soutenu par toute la ville de Middlesbrough, les coréens ne seront pas rejoins et accèdent aux quarts de finale.

Pak_Doo-Ik

Ce match est pour la presse anglaise « le plus grand choc de l’histoire de la Coupe du Monde ». Mais la compétition n’est pas finie et le Portugal se présente en quart de finale. 3 000 fans de Middlesbrough les suivent jusqu’à Liverpool pour soutenir ces Reds qui les font penser à leur équipe de club. Euphoriques, les coréens font chavirer leurs fans en menant 3-0 après 25 minutes de jeu (buts de Pak Seung-jin, de Yang Seung-kook et de Lee Dong-woon). Mais enivrés par leur réussite, ils perdent leur belle discipline. Les portugais reviennent dans le sillage d’Eusebio, auteur d’un quadruplé, et s’imposent finalement 5-3.

66PortugalCoree

La belle aventure coréenne s’arrête là. Les joueurs sont devenus des héros mais la froide et opaque Corée du Nord retournera à son mutisme après avoir montré une image chaleureuse et enthousiasmante le temps d’une Coupe du monde anglaise.

northkorea2

Pour les intéressés, je vous conseille le film « The game of their lives », tourné en 2001 qui a permis de retrouver des joueurs de cette incroyable équipe. Un docu superbe passé sur Arte, il y a déjà quelques temps.

DVDGameofTheirLifes

Retrouvez également un résumé de la Coupe du Monde 1966 ici.

Avatar

Charles