Les finales 100% espagnoles à Roland Garros

0

Sergi Bruguera face à Alberto Berasategui en 1994, Carlos Moya face à Alex Corretja en 1998 et Albert Costa face à Juan Carlos Ferrero en 2002 sont les trois finales espagnoles de l’histoire du tennis masculin à Roland Garros. Avec celle de 2013 entre Rafael Nadal et David Ferrer, cela fait 4 finales complètement ibériques sur la terre battue parisienne.

En 1994, Sergi Bruguera prend le meilleur sur Alberto Berasategui en 4 sets 6-3 7-5 2-6 6-1 et triomphe pour la deuxième fois consécutive dans le tournoi. Ce sera également le dernier titre du Grand Chelem pour le joueur espagnol.

4 ans plus tard, alors que la France vit au rythme de la Coupe du Monde de football, Carlos Moya remporte la finale du tournoi face à Alex Corretja en trois sets 6-3 7-5 6-3. Il s’agit du seul titre en Grand Chelem pour Moya.

En 2002, Albert Costa bat son compatriote Juan Carlos Ferrero en quatre sets 6-1 6-0 4-6 6-3 et comme pour Carlos Moya, remporte l’unique Grand Chelem de sa carrière. Comme quoi la terre battue parisienne est une excellente surface pour les joueurs espagnols.

Quelques années plus tard, Rafael Nadal conquiert le tournoi pour plusieurs années et confirme le bon état de santé du tennis espagnol à Paris. En 2013, il remporte la finale contre son compatriote David Ferrer en trois petits sets 6-3 6-2 6-3.

Crédit Photo

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.