Découvrez les 5 paris gagnants les plus fous de l’histoire

0

Avec l’avènement des bookmakers en ligne, nous sommes de plus en plus nombreux à tenter de faire fructifier notre passion pour le sport par le biais des paris sportifs. Certains parieurs sont évidemment plus chanceux que d’autres et ont empoché des gains exceptionnels grâce à cette activité. De notre côté, nous allons justement vous présenter les paris les plus fous de l’histoire !

Devenez à votre tour un véritable expert du pronostic foot et tentez de battre tous les records

Les paris gagnants que nous allons vous présenter reposent en grande partie sur le facteur chance. En général, les paris combinés avec plus de 10 matchs sélectionnés aboutissent rarement à une issue heureuse. Le premier exemple prouve néanmoins qu’il est possible de parier à partir d’une analyse poussée. D’ailleurs, retrouvez les experts en pronostic foot de pronostiquer.be pour profiter des meilleurs conseils sur les paris sportifs. Vous pouvez également accroitre vos chances en misant sur les bookmakers qui boostent les cotes sur les combinés et qui n’appliquent pas des plafonds de gains. Ce n’est pas un hasard si le Top 10 des jackpots sous l’ère de l’ARJEL inclut 6 paris effectués sur Winamax…

1 – Il signe le record du plus gros gain enregistré depuis l’ère de l’ARJEL (gain : 399 461 euros sur Winamax)

Ce record est tombé en mars 2020 sous l’impulsion de Grégory Caubet. Le parieur toulousain a misé 500 euros sur un pari combiné de 21 matchs (biathlon, football, tennis et basket). Tandis que les 20 premiers pronostics se sont avérés corrects, il a refusé un cash out de 292 000 euros et s’est rendu à Munich pour assister au match entre le Bayern et Augsbourg, soit le dernier résultat qui lui manquait. Au final, les Munichois l’ont emporté et le parieur a vécu une soirée mémorable dans les travées de l’Allianz Arena !

2 – Il prédit la victoire de Leicester en Premier League mais utilise le cash out (gain : 37 000 euros)

John Pryke est un fan invétéré de Leicester et décide donc de parier 20 livres, soit environ 25 euros, sur une victoire des Foxes en Premier League pour la saison 2015-2016. La cote était de 5000 contre 1, avec un gain potentiel de 130 000 euros ! Cette année-là, Leicester a d’ailleurs remporté le titre à la surprise générale. Malheureusement, John Pryke a paniqué quelques journées avant la fin du championnat. Craignant de tout perdre, il accepta un cash out de la part de son bookmaker, soit 37 000 euros au lieu de 130 000 euros…

3 – Elle mise seulement 10 centimes sur une cote qui s’élève à 2 millions (gain : 198 272 euros sur PMU)

En 2015, une quinquagénaire originaire de Perpignan décide de miser 10 centimes sur un pari combiné de 15 matchs de football dans des championnats pour le moins exotiques : Arménie, Slovénie, Norvège, Azerbaïdjan, Roumanie… Cette parieuse régulière a établi ses pronostics en se reposant uniquement sur le hasard mais la chance était visiblement au rendez-vous !

4 – Il remporte une cagnotte exceptionnelle dès son premier pari (gain : 259 000 euros sur Winamax)

C’est ce que l’on appelle avoir la chance du débutant ! A l’occasion de la Coupe du Monde 2018, un joueur décide de s’inscrire sur Winamax et tente un coup improbable en profitant du bonus de bienvenue, soit un premier pari remboursé si perdu. Il mise 80 euros sur un combiné de 12 matchs, tous issus de la phase de poules, et démarre ainsi son aventure de la meilleure des façons !

5 – Elle décide de parier l’inverse des pronostics de son mari et de son père (gain : 593 393 euros sur Parions Sport)

En janvier 2020, une femme originaire de Seine-et-Marne décide de miser sur un combiné de 14 matchs de Ligue 1 et de Premier League. Plus surprenant, cette joueuse a opté pour une méthode radicale : parier l’inverse des pronostics de son mari et de son père, tous les deux étant de grands amateurs de foot. Cet esprit de contradiction lui a permis de réaliser un sans-faute, avec une cagnotte exceptionnelle à la clé.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.