2009 : Brawn GP affole la Formule 1

0

La saison 2009 de Formule 1 a connue un dénouement aussi exceptionnel qu’inattendu, avec les deux titres mondiaux remportés par l’écurie Brawn GP : Jenson Button remporte le titre pilote, alors que l’écurie remporte le titre constructeur grâce au pilote anglais et à Rubens Barrichello.

Avant le début de la saison, personne n’attendait cette écurie au premier plan. En effet, Brawn GP est créée le 6 mars 2009 suite au rachat de l’écurie Honda Racing F1 par Ross Brawn, soit quelques jours avant le premier Grand Prix de la saison en Australie, qui a lieu le 29 mars 2009. Honda ayant quitté le monde de la F1 en fin d’année 2008.

Mais Ross Brawn fait partie du cercle fermé des génies de la F1 et il met en place une voiture exceptionnelle durant l’hiver, avec un moteur Mercedes. Il mise également sur deux pilotes d’exception pour conduire ses monoplaces : Jenson Button et Rubens Barrichello.

Lors des premiers essais, une voiture totalement dépourvue de sponsor brille sur la piste et se classe parmi les meilleurs temps sur le circuit de Silverstone. Les autres écuries pointent du doigt une voiture non conforme aux règles de la FIA, notamment au niveau du diffuseur arrière. Mais l’instance reine de la F1 estime que ce diffuseur est complètement légal, Brawn GP a simplement de l’avance sur ses adversaires, qui ne supportent pas cette domination inattendue.

Cette domination lors des essais se confirme lors du début de saison, Jenson Button remporte le premier Grand Prix de la Saison en Australie devant son coéquipier Rubens Barrichello. Brawn GP possède la meilleure monoplace, et son diffuseur arrière lui procure un réel avantage. Au niveau des sponsors, la société Virgin est la seule société présente sur la monoplace, avant que d’autres partenaires viennent “décorer” la monoplace au fil de la saison.

Le début de la saison est ensuite dominé par cette écurie et Jenson Button, qui remporte 6 des 7 premières courses. La fin de saison est un peu plus difficile car les autres écuries progressent et rattrapent leur retard sur Brawn GP. Red Bull Renault et Sebastian Vettel sont notamment aux avants postes.

Jenson Button ne remporte ensuite plus de courses, mais l’expérience et le savoir faire de Rubens Barrichello lui permettent de gagner deux courses et de maintenir l’avance de l’écurie.

Au terme de la saison, Jenson Button devient champion du monde pour la première fois et Brawn GP remporte le championnat constructeur. L’écurie Brawn GP est ensuite rachetée par Mercedes pour les saisons suivantes et conserve Ross Brawn aux commandes.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.