Le passé n’a jamais été aussi proche #1

12 décembre 1999, alors que toute la France constate le naufrage de l’Erika, l’AS St-Etienne reçoit l’Olympique de Marseille au stade Geoffroy Guichard, pour le compte de la 19e journée du Championnat de France de D1.

Les Verts de Robert Nouzaret sont 8e au classement alors que les Olympiens de Bernard Casoni sont 5e, il n’y a pas de grande différence mathématiques et les deux équipes peuvent prétendre à la victoire.

Sauf que les premières minutes de la rencontre vont totalement contredire les statistiques. Après 30 minutes de jeu, le panneau d’affichage du stade le plus légendaire de France affiche déjà 4 buts à 0 pour les locaux, c’est un incroyable scénario qui s’est produit, le stade est surchauffé.

Alex Dias de Almeida

Quatre minutes seulement auront suffit à l’intenable Alex Dias de Almeida pour inscrire le premier but de la partie, après un sauvetage in-extremis de Stéphane Porato sur sa ligne.

6 minutes plus tard c’est le défenseur Potillon qui double la mise pour l’ASSE, après une tête à bout portant. Le score s’aggrave très rapidement ensuite, avec un doublé d’Alex à la 19e minutes alors que celui-ci se trouve bien seul dans la surface de réparation. C’est après ce but qu’il effectue le célèbre geste de la panthère.

Alex inscrit un quatrième but pour son club peu avant la 30e minute, après une frappe exceptionnelle depuis les 25 mètres. La mi-temps arrive en soulagement pour les marseillais, qui n’ont plus aucun supporters dans les tribunes.

La deuxième mi-temps sera beaucoup plus calme en but, Alex achève Marseille avec un quatrième but personnel pour termine son oeuvre. Stéphane Dalmat réduit le score en tout fin de match, mais le score final est terrible : 5 buts à 1.

Les supporters stéphanois sont aux anges et acclament leur équipe, qui vient de réaliser une prestation incroyable dans ce qui est aujourd’hui un match historique.

Avatar

Charles