1978 : La curieuse absence de Johan Cruyff

Finaliste malheureux de l’édition 1974 Coupe du Monde de football, les Pays-Bas sont les grands favoris de l’édition argentine de 1978. Derrière le grand Johan Cruyff, on ne voit que les argentins devant leur public, capables de contester le titre suprême aux bataves.

Mais à quelques semaines du début de la compétition, Cruyff déclare forfait en raison de la situation politique du pays hôte. En effet, la dictature millitaire est établit en Argentine depuis 2 ans et le joueur hollandais dit ne pas vouloir aller en Argentine et ainsi émettre un signe fort contre le régime politique en place.

Johan Cruyff

Mais de façon surprenante, Cruyff déclare en 2008 que la raison de son absence en Argentine était tout autre. En 1977, le hollandais est le stratège du FC Barcelone et il est alors victime d’une tentative d’enlèvement.

Cet incident survenu dans son appartement de Barcelone en 1977, était la motivation principale de son absence en argentine. Menacé par une carabine sur la tempe avec sa femme ligotée, tout ceci sous le regard de ses enfants, il a vécu les mois suivants sous protection policière et gardes du corps.

Ce qui semble plus étrange, c’est que rien ne dit (ni lui, ni sa famille) comment il a fait pour se libérer de ses agresseurs.

Une chose est sûte, Cruyff ne sera jamais Champion du Monde et la Hollande s’inclinera en finale face à l’Argentine, en prolongations de la finale de la Coupe du Monde 1978.

Pays-Bas - Argentine 1978

Avatar

Charles