US Open 1990 : Un p’tit jeune nommé Pete Sampras

0

L’US Open de 1990 se déroule du 27 août au 9 septembre 1990, le public Américain découvre un jeune joueur qui commence à dominer le tennis mondial : Pete Sampras.

La première surprise de cette édition vient dès le premier tour, le n°1 mondial Stefan Edberg perd dès son entrée en lice. Auteur d’une saison irrégulière, où il enchaîne victoires et blessures, il perd face au Russe Volkov (6-3 ; 7-6 ; 6-2). Cela faisait 19 ans que le numéro un mondial n’avait pas perdu dès le premier tour de l’US Open.

Le second tour de ces Internationaux de New York voit André Agassi se forger sa réputation de Bad Boy. En effet, le kid de Las Vegas est malmené par le Tchèque Petr Korda, et s’emporte envers le juge arbitre en lui lâchant un très beau doigt d’honneur.

En plus de cela quelques insultes fusent, l’Américain écope d’un avertissement et d’un point de pénalité. Au terme d’un match difficile, il se qualifie tout de même pour le troisième tour.

Les favoris et meilleurs joueurs mondiaux se qualifient presque tous pour les quarts de finale, exceptés Michael Chang (n°11), Thomas Muster (n°6), Brad Gilbert (n°8) ou encore Jim Courier (n°14). Un choc en quart de finale oppose Ivan Lendl à Pete Sampras. Au terme d’un match plein de suspens, le jeune prodige bat le n°2 mondial en cinq sets (6-4 ; 7-6 ; 3-6 ; 4-6 ; 6-2). Les Américains sont comblés par les exploits du futur numéro un mondial.

André Agassi, Boris Becker et John McEnroe se qualifient également pour les demi-finales.

Résultat Quart de finale – US Open 1990

John McEnroe – David Wheaton : 6-1 ; 6-4 ; 6-4
Pete Sampras – Ivan Lendl : 6-4 ; 7-6 ; 3-6 ; 4-6 ; 6-2
André Agassi – Andrei Cherkasov : 6-2 ; 6-2 ; 6-3
Boris Becker – Aaron Krickstein : 3-6 ; 6-3 ; 6-2 ; 6-3.

Les demi-finale de ce tournoi opposent quatre joueurs d’exception, la nouvelle génération défie les anciens.

André Agassi vient à bout de Boris Becker en quatres sets (6-7 ; 6-3 ; 6-2 ; 6-3), mais quelques erreurs d’arbitrage ternissent ce match qui aurait pu avoir un autre dénouement. Après Roland Garros quelques semaines plus tôt, l’Américain se qualifie pour sa deuxième finale de Grand Chelem de l’année.

Après avoir fait ses preuves en quart de finale contre Ivan Lendl, Pete Sampras défie en finale le chouchou du public Américain : John McEnroe. Le public survolté voit Pete Sampras remporté le match en quatre sets (6-2 ; 6-4 ; 3-6 ; 6-3), et ainsi se qualifier pour sa première finale de Grand Chelem, l’avenir lui tend les bras.

La jeunesse s’empare donc de la finale de l’US Open 1990, André Agassi rencontre Pete Sampras. Ce dernier laisse éclater son talent et expédie le match en trois sets (6-4 ; 6-3 ; 6-2). A 19 ans, Il devient le plus jeune vainqueur d’un tournoi du Grand Chelem.

Il remporte ainsi son premier titre du Grand Chelem, le premier d’une grande série qui aujourd’hui n’est toujours pas égalée.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.