Furiani : L’histoire du plus grand drame du football français

© Equipe de Marseille - 26.05.1993 - Marseille / Milan AC - Finale Coupe d'Europe des Clubs Champions - Munich Photo

Visualiser Occulter le sommaire

Demi-finale de Coupe de France, le 5 mai 1992. Bastia reçoit l’OM lorsqu’une tribune du stade Furiani s’écroule totalement. Retour sur la journée la plus noire de l’histoire du football français.

Il y a tout juste 30 ans, l’OM connaissait certainement la plus grande époque de son histoire en termes de résultats et de reconnaissance en France. Cette année-là, le club dispose assez aisément de ses adversaires dans les tours précédents de la Coupe de France. En demi-finales, Marseille affronte Bastia au stade de Furiani et pour l’événement, une ancienne tribune est démontée pour en accueillir une nouvelle, quelques semaines seulement avant la rencontre. Le but étant de faire grimper la capacité du stade en nombre de spectateurs, mais cette opération coûtera la vie à 18 personnes et en blessera plus de 2000 autres.

Des normes de sécurité pas respectées

Construite seulement quelques jours avant cette rencontre, la nouvelle tribune est censée accueillir 9300 personnes et cette construction est finalement un véritable scandale. Selon l’enquête réalisée ensuite, il y a eu un certain nombre de manquements dans la réalisation de cette tribune qui auraient pu éviter un tel drame. Malgré le passage de commissions de sécurité donnant un avis négatif sur la sécurité de la tribune, même jusqu’à la veille du match, pour tout le monde le match va se dérouler ce 5 mai 1992 à 20h30. Avant le début de la rencontre, plusieurs responsables de la sécurité sont inquiets du comportement de la tribune qui commence à bouger.

Un drame national

Ce jour-là, le plus gros drame de l’histoire du football français aurait pu être évité. A seulement quelques minutes du coup d’envoi, la tribune s’effondre sous les coups de pied des supporters. Certains des spectateurs assis tout en haut font une chute de 15 mètres. Malgré les avertissements du speaker de ne pas trop s’agiter, des centaines de personnes se retrouvent prises au piège. Dans le stade, c’est un bruit sourd qui résonne avant les cris. Le bilan s’alourdit d’heure en heure pour constituer le plus grand drame de l’Histoire du sport français. Côté sportif, cette catastrophe aura provoqué l’annulation de cette Coupe de France 1992, une décision historique pour une compétition qui n’avait jamais été annulée avant.

Vous êtes ici : Memo Sport Football Furiani : L’histoire du plus grand drame du football français