Un mercato estival 2017 de tous les records…

0

Cette année, le mercato estival 2017 a battu tous les records de transferts, avec de nombreux mouvements complètement insensés.

C’est d’ailleurs Manchester City qui a lancé les premières hostilités. Bernardo Silva, Benjamin Mendy, Ederson ou encore Kyle Walker sont arrivés du côté de Manchester pour la bagatelle de plus de 200 millions d’euros, soit plus de 50 millions d’euros par joueur. Mais le mercato a réellement pris une toute autre tournure au moment ou le PSG s’est attaqué au FC Barcelone afin de s’offrir Neymar.

La présentation officielle de Neymar au PSG

Après des semaines de négociations et de tractations, Paris n’a pas eu d’autres choix que de lever la clause libératoire du joueur, fixée à 222 millions d’euros. Un transfert qui ne manque pas de faire parler, que ce soit en France, en Espagne ou dans toute l’Europe. Mais le PSG ne s’est pas arrêté là, aveuglé par la Ligue des Champions et les objectifs qataris fixés à la hausse.

L’arrivée de Kylian Mbappé dans la ville lumière donne encore plus d’ampleur au projet parisien. Pour le plus grand plaisir des supporters, le natif de Bondy (région parisienne) débarque sous forme de prêt avec une option d’achat en juin prochain. Cette dernière devrait alors être levée automatiquement en cas de maintien dans l’élite. Une clause dérisoire pour assurer la vente du joueur côté Monégasque. L’été prochain, Mbappé signera un contrat de 4 ans dans la capitale, contre un chèque de 145 millions d’euros hors bonus. Cette transaction fera de lui le second transfert le plus cher de l’histoire.

Dans le même temps, le FC Barcelone a annoncé, vendredi, l’arrivée d’Ousmane Dembélé, l’héritier ou le remplaçant de Neymar Junior. En plus de lui chiper le numéro 11, l’international tricolore est devenu (en attendant Mbappé) la deuxième plus grosse vente au monde avec 140 millions d’euros, bonus compris. Recruté contre 30 millions d’euros l’été dernier au Stade Rennais, le Borussia Dortmund avait flairé le bon coup et peut donc se vanter de réaliser une plus-value monstrueuse.

Cet été est donc un tournant dans le marché des transferts mondial.

Avec les trois plus gros transferts de tous les temps, le foot passe dans une autre dimension, marqué par les millions à gogo et les sommes astronomiques. À titre de comparaison, Bwin a examiné les plus grands transferts selon les années.

En 1973, l’homme le plus cher du monde n’était autre que l’hollandais volant, Johan Cruyff, transféré de l’Ajax au FC Barcelone contre 1,1 millions d’euros. Dix ans plus tard (1982), Diego Armando Maradona affolait les compteurs en traversant l’Atlantique, de Boca Junior à Barcelone pour 3,5 millions d’euros.

Dans les années 90, c’est Christian Vieri qui remporte cette distinction avec une vente de la Lazio vers l’Inter estimée à 37 millions d’euros. L’explosion des prix n’est que plus folle puisque Zidane (54,8M en 2001), Kaka (65,9M en 2009), Cristiano Ronaldo (94,1 M en 2009) ou encore Paul Pogba (104,7M en 2016) ont, chacun leur tour, posé leur pierre à l’édifice.

Le mercato estival 2017 est maintenant terminé, Neymar, Mbappé et Ousmane Dembélé ont déjà battu tous les records. Au vu de l’évolution économique du foot, ces chiffrent seront forcément battus, et cela pourrait, finalement, arriver plus vite que prévu. Pour le plus grand bonheur des fans, mais aussi des clubs…

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire