Tour de France 2012 : le début de l’ère Sky

0

Le coup d’envoi de la 99e édition du Tour de France a été donné le 30 juin 2012 à Liège en Belgique. La course s’est terminée le 22 juillet 2012 à Paris sur une victoire presque sans partage du Britannique Bradley Wiggins (Sky), qui s’est emparé du maillot jaune dès la fin de la première étape de moyenne montagne, à la Planche des Belles Filles. Il devenait ainsi le premier Britannique à remporter la course, succédant à l’Australien Cadel Evans (BMC Racing), qui finit septième de cette édition.

Tour de France 2012

Dans le reste du classement, Christopher Froome (Sky), coéquipier et compatriote de Wiggins, termine en deuxième position, devant l’Italien Vincenzo Nibali (Liquigas-Cannondale) qui arrive en troisième position. Vainqueur de trois étapes, Peter Sagan (Liquigas-Cannondale) devient le premier Slovaque lauréat du classement par points, et le Français Thomas Voeckler (Europcar) obtient le maillot à pois du classement de la montagne.

Le maillot blanc de meilleur jeune est remporté par l’Américain Tejay van Garderen (BMC Racing), 5e de l’épreuve. Le Danois Chris Anker Sørensen (Saxo Bank-Tinkoff Bank) obtient le prix de super-combatif du Tour, et l’équipe luxembourgeoise RadioShack-Nissan gagne le classement par équipes.

Podium Tour de France 2012

La révolution de l’équipe Sky

Grand favori du Tour de France 2012, Bradley Wiggins n’a pas eu besoin de forcer son talent tant ses coéquipiers (Froome, Porte et Rogers) étaient parés pour contrer les quelques rares attaquants de ce Tour. C’est donc sans surprise et sans jamais avoir réellement été mis en danger que le Britannique remporte son premier Tour de France.

En prenant le maillot jaune dès la Planche des Belles Filles, le colonel Wiggo a réussi à imposer sa domination sur le Tour. Le reste de le course ne fut qu’une longue et lente procession jusqu’à la victoire finale aux Champs-Elysées. Une victoire en partie due au travail formidable accompli par l’équipe Sky, qui a mis en place une méthode d’entraînement révolutionnaire basée sur une rigueur incroyable et une optimisation de tous les détails.

L’équipe britannique a ainsi réussi à mettre toutes les chances de son côté pour remporter haut la main cette 99e édition du Tour de France. Une performance inédite dans le monde du cyclisme qui va également porter ses fruits par la suite, avec les victoires de Froome les années suivantes.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire