Le magnifique relais 4×400 des françaises aux championnats d’Europe 2014

0

Pour beaucoup, il s’agit tout simplement du plus beau retournement de situation de l’histoire de l’athlétisme français féminin. Alors que les commentateurs de France Télévision (Patrick Montel et Stéphane Diagana) sont dépités à l’entame du dernier relais et s’attendent logiquement à un podium composé des 3 pays favoris (Ukraine, Russie, Royaume-Uni), la dernière relayeuse française, Floria Guei, entame une remontée à peine croyable.

Dans les derniers 100 mètres, Patrick Montel devient fou et se met à espérer à une médaille sans vraiment croire à l’or… Sauf que…

A l’arrivée, Floria Guei elle-même semble avoir du mal à y croire. Et pourtant les faits sont là, le relais 4×400 féminin de la France, composé également de Marie Gayot, Muriel Hurtis et Agnès Raharolahy est champion d’Europe ! Une fameuse revanche également puisque 2 ans plus tôt, le relais terminait en 2éme position à… 42 centièmes de l’Ukraine.

Top 3 des remontées incroyables en athlétisme

Les remontées fantastiques dans l’athlétisme sont légions et nous vous avons compilé 3 arrivées assez incroyables, toutes à des niveaux et dans des styles différents.

La flèche Raquil

Toujours côté Français mais chez les hommes et en 400m individuel, qui ne se souvient pas de l’incroyable remontée de Marc Raquil dans la finale de la discipline aux championnats du monde de Paris 2003 ? Une médaille de bronze vite transformée en médaille d’argent suite à la disqualification de l’américain Jerome Young.

Même en amateur

A un niveau beaucoup plus confidentiel, les championnats universitaires d’Irlande du 4x400m féminin ont créé un buzz phénoménal en Avril 2016. Et pour cause. Regardez à quel point l’athlète en rouge est à des années lumières de la première position lors du début de son relais… Et pourtant…

Pour la petite histoire, Phil Healy, l’athlète qui réalise cette sublime remontée, détient un record de 11.53 en 100m et 24.44 au 200m. Ceci explique probablement cela !

Une histoire belge !

Pas exactement une remontée fantastique… quoique ! En 2008, lors de la finale olympique du 4×100 mètres féminin, les belges emmenées par ce qui est alors la meilleure sprinteuse européenne (Kim Gevaert) osent à peine rêver d’une médaille. Une disqualification des USA en demi-finales, une disqualification des Anglaises et des Jamaïcaines en finale plus tard… Les belges sont médaillés d’argent.

Consulter la vidéo directement sur Youtube,
Lles droits olympiques nous interdissent une publication externe

L’histoire aurait pu se terminer là sauf que plusieurs années plus tard, peu de temps avant les Jeux de Rio 2016, les Russes, gagnantes de ce 4×100  »Bradburien » sont déclassées pour dopage de la relayeuse Yuliya Chermoshanskaya… Les belges auront donc gagné la médaille d’or !

Article rédigé en collaboration avec David, rédacteur en chef de www.parissportifs.com et grand fan d’athlétisme.

(Crédit photo)

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire