Quand Jules Rimet créa la Coupe du Monde de Football

1

La Coupe du Monde de Football a connue sa première édition en 1930, mais l’idée de mettre en place cet événement est plus récente. En effet, le premier projet de compétition internationale de Football commence en 1906.

La FIFA (Fédération Internationale de Football Association) organise une Coupe du Monde avec 16 équipes et quatre poules, mais lors de la clôture des inscriptions aucun pays ne confirme sa présence. Le projet est alors annulé et enterré. C’est une page de l’histoire de la Coupe du Monde de football qui est très peu connue.

Un nouveau projet voit le jour en 1908, la FIFA étudie l’idée de reconnaître le tournoi olympique de Football amateur comme une compétition internationale. L’idée fait son chemin mais est bloquée par la Première Guerre Mondiale.

Mais après la Guerre, les avis changent. Jules Rimet est élu président de la FIFA et souhaite une compétition annexe au tournoi olympique. Le projet de Coupe du Monde de Football est adopté le 28 mai 1928, et le choix du pays organisateur est fait un an après, le 18 mai 1929.

Affiche Coupe du Monde 1930

C’est l’Uruguay qui est sélectionné pour organiser la première édition, tout d’abord pour fêter le centenaire de l’indépendance du pays, mais aussi car ce sont les doubles Champions Olympiques de Football en titre.

La première Coupe du Monde de Football a lieu du 13 au 30 juillet 1930, et regroupe 13 fédérations. Les trois stades de la capitale Montevideo accueillent les différents matchs. Le trophée mit en jeu est le trophée Jules Rimet, dessiné par le Français Abel Lafleur. Il mesure 30 cm et pèse 4 kg.

trophee-jules-rimet

La compétition

Les 13 équipes présentes n’ont pas passer d’épreuves qualificatives, elles sont directement invitées. Les 13 participants sont l’Argentine, la Belgique, la Bolivie, le Brésil, le Chili, les Etats-Unis, la France, le Mexique, la Roumanie et le Pérou, le Paraguay, l’Uruguay et la Yougoslavie.

Les 13 fédérations sont réparties en 3 groupes de 3 équipes et 1 groupe de 4 équipes. Chaque équipe se rencontre une fois. Une victoire vaut deux points, un match nul un point, et une défaite zéro point. Les demi-finales se jouent entre les quatre premiers de chaque groupe.

Groupe A : Argentine, Chili, France, Mexique.

Groupe B : Brésil, Bolivie, Yougoslavie.

Groupe C : Roumanie, Uruguay, Pérou.

Groupe D : Belgique, Etats-Unis, Paraguay.

Les équipes provenant d’Europe sont fatigués, après plus de 10 jours de bateaux pour arriver en Uruguay. Cette fatigue se fait pourtant très peu ressentir sur le terrain. D’importantes nations comme l’Angleterre et l’Italie ne préfèrent pas faire le voyage, trouvant peu d’intérêt à cette compétition.

Le Groupe A est le groupe le plus difficile de cette Coupe du Monde, en effet le tirage au sort fait que les quatre équipes jouent un match en plus par rapport aux autres.

Le 13 juillet 1930, la France fait bonne impression devant le Mexique en gagnant le premier match 4 buts à 1. A la 19ème minute, Lucien Laurent devient le premier buteur de la Coupe du Monde de la FIFA. Mais deux jours plus tard, les mêmes Français perdent de très peu devant l’Argentine 1 à 0, puis concèdent une nouvelle défaite face au Chili sur le même score le 19 juillet.

L’Argentine termine première du groupe grâce à trois victoires, devant le Chili et la France. Le Mexique perd largement tous ses matchs et termine dernier.

Equipe de France 1930

Résultat Groupe A

France41Mexique
Argentine10France
Chili30Mexique
Chili10France
Argentine63Mexique
Argentine31Chili

Classement Groupe A

1Argentine6 pts+6
2Chili4 pts+2
3France2 pts+1
4Mexique0 pts-9

La Yougoslavie n’a aucun mal à s’extirper du Groupe B. La meilleure équipe d’Europe de l’époque bat le Brésil 2 buts à 1 et la Bolivie 4 buts à 0. La large victoire du Brésil face à la Bolivie est obsolète, la Yougoslavie termine première et se qualifie pour les demi-finales.

Résultat Groupe B

Yougoslavie21Brésil
Yougoslavie40Bolivie
Brésil40Bolivie

Classement Groupe B

1Yougoslavie4 pts+5
2Brésil2 pts+3
3Bolivie0 pts-8

La meilleure équipe du monde, l’Uruguay est dans le Groupe C. Après une entame timide face au Pérou (victoire 1 à 0), les co-équipiers de Jose Leandro Andrade écrasent la Roumanie 4 buts à 0. Le Pérou termine dernier du groupe après sa défaite 3 à 1 face à la Roumanie, c’est d’ailleurs pendant ce match que le premier carton rouge de la Coupe du Monde est utilisé, c’est le Péruvien Galindo qui en écope.

Uruguay 1930

Résultat Groupe C

Roumanie31Pérou
Uruguay10Pérou
Uruguay40Roumanie

Classement Groupe C

1Uruguay4 pts+5
2Roumanie2 pts-2
3Pérou0 pts-3

Dans le Groupe D, les États-Unis remportent largement leurs matchs. Les équipes du continent Américain confirment leur suprématie sur le football, et sur cette Coupe du Monde. Les États-Unis finissent premier, devant le Paraguay et la Belgique.

Résultat Groupe D

Etats-Unis30Belgique
Etats-Unis30Paraguay
Paraguay10Belgique

Classement Groupe D

1Etats-Unis4 pts+6
2Paraguay2 pts-2
3Belgique0 pts-4

Les demi-finales

La première demi-finale se joue le 26 juillet 1930 entre l’Argentine et les États-Unis. Les Argentins jouent un niveau au dessus et battent les Américains 6 buts à 1. Le lendemain, la rencontre entre l’Uruguay et la Yougoslavie se solde par le même score, c’est un fait rare dans une Coupe du Monde.

La finale

Le 30 juillet 1930, la finale se déroule dans le stade Centenario de 100 000 places, l’ambiance est électrique. Il règne une atmosphère que seul le football peut apporter entre les deux équipes. A la mi-temps les Uruguayens à domicile sont menés 2 buts à 1, mais poussés par leur public ils inscrivent 3 buts en seconde période pour s’imposer 4 à 2. Les Argentins n’en reviennent pas.

Finale Coupe du Monde 1930

Le capitaine Uruguayen José Nazassi, est le premier joueur de l’histoire à soulever le trophée de la Coupe du Monde. Une compétition est née.

Classement des buteurs

1 – Guillermo Stebile (Argentine) : 8 buts
2 – José Pedro Cea (Uruguay) : 5 buts
3 – Bert Patenaude (Etats-Unis) : 4 buts
4 – Juan Pelegrino Anselmo (Uruguay) : 3 buts

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Un commentaire

  1. Pingback: 1883 - 1910 : Les racines du Tournoi des X nations | Memosport

Laisser un commentaire