Les 3 victoires de Peugeot aux 24 heures du Mans

1

Le constructeur français Peugeot a remporté 3 fois l’épreuve d’endurance des 24 Heures du Mans, en 1992, 1993 et 2009. Présent à plusieurs reprises sur le circuit de la Sarthe, la marque au lion est devenue une marque mythique grâce à ses victoires historiques.

Peugeot 908 aux 24h du Mans

L’histoire de Peugeot aux 24 Heures du Mans, et plus précisément dans le monde de l’endurance, débute en 1988 lorsque Jean Todt et l’écurie Peugeot Talbot Sport lancent le projet 905, du nom de la célèbre Peugeot 905 des années 90.

Après plusieurs années d’élaboration, la 905 débute sur les pistes aux débuts de années 90. Aux 24 heures de 1991, les deux voitures engagées abandonnent pour des raisons techniques, mais la voiture se teste et monte en puissance.

La consécration arrive l’année suivante en 1992. Peugeot Talbot Sport positionne trois voitures sur la ligne de départ, et réussit l’exploit de remporter la course avec la voiture n°1 pilotée par Yannick Dalmas, Derek Warwick et Mark Blundell. La 905 n°2 emmenée par Mauro Baldi, Philippe Alliot et Jean-Pierre Jabouille se classe troisième de la course.

L’écurie Peugeot confirme son succès de 1992 en 1993, avec cette fois-ci, un triplé historique à l’arrivée. Les trois voitures engagées terminent sur les trois premières marches du podium, après une course dominée de A à Z.

Il s’agit de la dernière victoire sur le circuit de la Sarthe de la Peugeot 905, le constructeur français se retire du monde de l’endurance pour se consacrer au monde de la F1 dès 1994, puis du WRC quelques années plus tard.

Peugeot annonce son retour en endurance en 2005, après deux trois titres constructeurs dans le championnat WRC entre 2000 et 2002, et dévoile en 2006 la Peugeot 908 qui s’alignera dans plusieurs courses d’endurance et aux 24 Heures du Mans. Particularité de cette voiture : elle possède un moteur diesel.

En 2007, la Team Peugeot Total réalise la pôle position des 24 Heures mais termine à la deuxième position à la fin de la course, derrière Audi et sa mythique R10.

Le scénario se répète en 2008, avec une pôle position et une seconde place pour la Peugeot 908. Les deux autres voitures françaises engagées terminent à la 3e et 5e place de la course.

Il faut attendre 2009 pour voir une Peugeot terminer en tête au terme des 24 Heures du Mans. La voiture n°9 pilotée par David Brabham, Marc Gené et Alexander Wurz remporte la course, devant la Peugeot 908 n°8 de Frank Montagny, Sébastien Bourdais et Stéphane Sarrazin.

En 2010, le constructeur français aligne quatre Peugeot 908 au départ des 24 Heures, avec trois équipes différentes. Après plus de 12 heures passées en tête de la course, Peugeot termine finalement la course sans aucune voiture à l’arrivée, un véritable fiasco.

En 2011, Peugeot termine 2e, 3e et 4e de la course avec sa 908. En 2012, le constructeur français annonce son retrait du monde de l’endurance.

Palmarès Peugeot aux 24 Heures du Mans

1991 – Peugeot 905
Team Talbot Sport : abandon.

1992 – Peugeot 905
Team Talbot Sport : victoire finale et 3e position.

1993 – Peugeot 905
Team Talbot Sport : victoire finale, 2e et 3e position.

2007 – Peugeot 908
Team Peugeot Total : 2e position et abandon.

2008 – Peugeot 908
Team Peugeot Total : 2e et 5e position.
Peugeot Sport Total : 3e position.

2009 – Peugeot 908
Team Peugeot Total : victoire finale.
Peugeot Sport Total : 2e et 6e position.

2010 – Peugeot 908
Team Peugeot Total : abandon.
Peugeot Sport Total : abandon.
Team Oreca-Matmut : abandon.

2011 – Peugeot 908
Team Peugeot Total : 2e position.
Peugeot Sport Total : 3e et 4e position.
Team Oreca-Matmut : 5e position.

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Un commentaire

  1. Pingback: La petite histoire du départ style « Le Mans »

Laisser un commentaire