Historique, Monumental, Exceptionnel et Légendaire Roger Federer

0

5 ans. C’est la période abyssale pendant laquelle le nom de Roger Federer n’était pas associé à une victoire en finale d’un tournoi du Grand Chelem. Mais après tout ce temps et surtout après 6 mois d’absence sur le circuit, la légende suisse vient de remporter l’édition 2017 de l’Open d’Australie. Son 18e titre du Grand Chelem…

C’est donc après une finale haletante, passée par tous les scénarios, que Roger Federer a battu Rafael Nadal à Melbourne. Personne n’imaginait cette finale il y a encore quelques semaines, mais ce sont bien les deux légendes du tennis qui se sont affrontées, et de la plus belle des manières.

Le combat a été rude, Federer gagne le 1er et le 3e set de façon brillante, mais s’éteint face à la maîtrise de Nadal dans le 2e et 4e set. Chacun des deux hommes tentant de percer les failles de jeu de son adversaire.

Un 5e set décisif

Pourtant breaké d’entrée lors du 5e set fatidique, le suisse fait finalement plier physiquement l’espagnol en fin de match et s’impose après 3 heures et 38 minutes de jeu (6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3). Ce n’est pas la finale la plus légendaire entre les 2 champions, la finale de Wimbledon en 2008 est épique et historique.

Mais le scénario, l’ambiance et le déroulement de ce tournoi le classe parmi les matchs les plus légendaires entre les deux légendes, sans aucun doute.

Roger Federer et Rafael Nadal à Melbourne 2017

Le point du match

S’il n’y avait qu’un seul point à retenir, ce serait celui-là. Alors que Federer mène 4 à 3 dans le 5e set, 26 échanges monstrueux et un dernier coup droit ravageur lui permettent de prendre l’avantage sur l’espagnol. Monumental !

Ces deux là ne s’étaient pas rencontrer en finale de Grand Chelem depuis Roland Garros 2011, on aurait presque oublié le bonheur procuré lorsqu’on les regarde jouer ensemble. Nous vivons une des plus belles périodes du tennis moderne, et il faut en profiter…

Crédit photo

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.