La FIFA valide officiellement la Coupe du Monde à 48 pays

0

Le conseil de la FIFA a officiellement validé le passage à 48 participants pour les prochaines phases finales de Coupe du Monde de football. Cette décision sera appliquée dès le Mondial 2026.

Ce changement radical était voulu par Gianni Infantino, le président de la FIFA, depuis sa nomination à la tête de la plus haute instance du football. Critiqué par une partie du monde du football, les perspectives de revenus supplémentaires et l’ouverture à plus de pays ont eu raison sur toutes les interrogations sportives. La Coupe du Monde 2026 débutera donc avec 16 groupes de 3 nations, où les deux premiers de chaque groupe seront directement qualifiés pour les seizièmes de finale.

Les détails concernant les attributions des nouvelles places n’ont pas encore été communiqués, mais cela devrait ressembler à cela :
– Europe : 16 places contre 13 aujourd’hui
– Afrique : 9 places contre 5 aujourd’hui
– Asie : 8.5 places contre 4.5 places aujourd’hui
– Amérique du Sud : 6 places contre 4.5 aujourd’hui
– CONCACAF : 6.5 places contre 3.5 places aujourd’hui
– Océanie : 1 place contre 0.5 aujourd’hui
– Pays hôte : directement qualifié

Pour rappel, il y avait 13 participants à la première Coupe du Monde de football en 1928, alors que le format actuel de 32 équipes était en vigueur depuis la Coupe du Monde 1998 en France.

Ce passage à 48 nations permettra donc à de plus petites nations d’accéder au tournoi final. Cela permettra surtout à la FIFA et au pays organisateur d’accroître ses revenus commerciaux, à l’heure du foot business, c’est malheureusement le plus important…

Allez, encore quelques années et ils organiseront une Coupe du Monde directement avec toutes les nations (211 nations inscrites aujourd’hui à la FIFA).

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire