Ashton Eaton, l’homme qui a révolutionné le décathlon

0

Ashton Eaton est un athlète américain, spécialiste des épreuves combinées. Né à Portland, le 21 janvier 1988, il est marié à l’heptathlonienne Brianne Theisen-Eaton depuis juillet 2013 et possède le record du monde d’heptathlon avec 9045 points.

Cet article est rédigé par Alexandre du site dicodusport.fr, une encyclopédie sportive en ligne qui met également en avant notre passion commune pour le sport.

Dico du Sport logo

Il réalise sa première compétition internationale en 2009 aux mondiaux de Berlin où il prend la dix-huitième place. Deux ans plus tard, il devient vice-champion du monde à Daegu, en Corée du Sud. A compter de cette année 2011, il ne sera plus jamais battu durant les cinq saisons suivantes.

Champion du monde en 2012

Son règne débute avec un titre de champion du monde en salle de l’heptathlon en 2012 à Istanbul, où il réalise le record du monde avec 6645 points. Il remporte les deux éditions suivantes en 2014 et en 2016, ce dernier étant décroché dans sa ville natale, chez lui dans l’Oregon.

Ensuite, en tant que double champion du monde du décathlon en 2013 et 2015, il parvient à améliorer son record du monde de la discipline à Pékin, pour son second titre, en réalisant un total de 9045 points. Il est également et surtout double champion olympique à Londres en 2012, puis à Rio en 2016, épreuve qui lui permet de boucler la boucle.

Record du monde heptathlon

Une retraite à 28 ans

Le 4 janvier dernier, il annonce au monde entier qu’il se retire des pistes à l’âge de 28 ans seulement. Si la nouvelle a pu surprendre de prime abord, elle s’explique par une envie forte du champion de partir au sommet de sa carrière, à son apogée, sans vouloir faire la compétition de trop.

Certes il lui restait probablement de quoi anéantir les espoirs de ses petits compagnons d’aventure. Mais lorsque l’on a tout gagné comme lui, la moindre des choses à faire pour ceux qui suivent ses performances est de respecter son choix et de lui rendre l’hommage qu’il mérite tant.

Nul doute que cette annonce fait un heureux, puisque le français Kevin Mayer, tout récent champion d’Europe en salle, devient par conséquent le numéro un mondial et le favori de cette nouvelle ère qui commence.

Ashton Eaton et Kevin Mayer

On garde forcément en tête les images de la lutte fratricide qui a opposé Ashton et Kevin à Rio, élevant la compétition à un niveau jamais atteint. Personne n’oublie non plus l’accolade qu’Eaton échangea à Mayer, tout en lui glissant quelques mots de félicitations et le remerciant de l’avoir pousser dans ses derniers retranchements comme peut-être jamais il n’avait été poussé.

Espérons pour le français, qu’il soit désormais à la hauteur des espoirs que l’américain a placé en lui.

Partager

L'auteur

Cet article est rédigé par l'équipe du site dicodusport.fr, une encyclopédie sportive en ligne qui met également en avant notre passion commune pour le sport.

Laisser un commentaire