1991 : le Milan AC s’éteint au Stade Vélodrome

0

L’Olympique de Marseille et le Milan AC s’affrontent en quart de finale de la Coupe des clubs champions européens 1991. Lors du match aller à Milan, les deux équipes se séparent sur un match nul 1 but partout, la qualification pour les demi-finales se joue donc à Marseille lors du match retour.

Le club français de Bernard Tapie peut croire à l’exploit pour ce match retour face au grand Milan, avec une génération exceptionnelle : Jean-Pierre Papin, Chris Waddle ou encore Basile Boli.

Chris Waddle Marseille

Le 20 mars 1991, les deux équipes se rencontrent dans un Stade Vélodrome surchauffé. Sur le terrain, les marseillais de Raymond Goethals ne sont pas impressionnés et pratiquent un football propre et tactique. Le premier but de la rencontre intervient à la 75e minute de jeu, Chris Waddle met le ballon au fond des filets sur une phrase aussi molle que précise, après un décalage de la tête de Papin.

Mais quelques instants plus tard à la 88e minute de jeu, une partie de l’éclairage du Stade Vélodrome disjoncte et plonge une partie du stade dans le noir. Cette coupure dure que deux minutes mais les joueurs du Milan AC refusent de reprendre la partie et quittent délibérément la pelouse sous les ordres de leur vice-président, Adriano Galliani.

Suite à ce comportement de mauvais perdant, le club italien perd le match sur tapis vert 3 buts à 0, mais est surtout interdit de compétition européenne la saison suivante. Une punition lourde et justifiée pour quelques minutes de jeu seulement, et pour un comportement incompréhensible pour un club aussi prestigieux.

De son côté, Marseille continuera sa route pour perdre en finale de la compétition face à l’étoile rouge de Belgrade, suite à une cruelle séance de pénaltys.

Crédit photo

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.