1982 : la mise au point de Bernard Hinault

0

Bernard Hinault se présente au Tour de France 1982 en tant que triple vainqueur de l’épreuve et double vainqueur du Tour d’Italie, qu’il vient de terminer et de remporter quelques semaines plus tôt. Cette édition reste marquée par le panache du français lors de la dernière étape sur les Champs-Elysées.

Un Tour plein de contre-la-montre

Le français met tout de suite la pression en remportant le prologue du Tour, qui se déroule à Bâle en Suisse le 2 juillet 1982.

bernard hinault 1982

Après cette première victoire, le « Blaireau » gère très bien les trois semaines de course. Il passe les Pyrénées et les Alpes assez calmement pour se concentrer sur les étapes de contre-la-montre individuel, qui sont au nombre de trois cette année là, avec également un contre-la-montre par équipe.

Lors du clm de la 11e étape à Valence d’Agen, Hinault termine 2e mais il s’empare du maillot jaune, il remporte ensuite le clm de Martigues et celui de St-Priest pour accroître son avance au classement général.

bernard hinault st-priest 1982

Sous la cible des critiques faciles…

Le déroulement de ce Tour de France soulève malheureusement les critiques, Bernard Hinault est la première cible des médias qui l’accuse d’un manque de panache flagrant, qui nuit à la compétition et au spectacle.

Il n’en fallait pas plus au français…

Lors de la dernière étape sur les Champs-Elysées, alors qu’il est certain de remporter son quatrième Tour de France grâce à une avance de plus de 6 minutes sur le second du général, Hinault se retrousse les manches et annonce à ses coéquipiers qu’il va tout faire pour remporter cette ultime étape.

La mise au point

Bernard Hinault prend les choses en main dès l’arrivée du peloton sur les Champs, il se positionne en tête et tente de sortir du peloton. Mais comme souvent sur la plus belle avenue du monde, c’est un sprint final qui lui permet de s’adjuger la victoire d’étape. Face aux spécialistes du sprint, le Blaireau s’impose d’une roue devant Van der Poel, avec un panache incontestable.

bernard hinault 1982

Arrivée de la 21 étape Fontenay-sous-Bois – Paris

Classement général – Tour de France 1982

1. Bernard Hinault : 92 heures 8 minutes et 46 secondes
2. Joop Zoetemelk : + 6 minutes 21
3. Johan van der Velde : +8 minutes 59

Crédit photo

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.