1975 : Bernard Thévenet 1er sur les Champs-Elysées

0

Le 62e Tour de France n’est pas le plus marquant de l’histoire au niveau sportif, mais il est inscrit dans les mémoires de la compétition grâce à ses nombreuses « première fois », et au début du déclin du grand Eddy Merckx.

En effet, il s’agit de la première victoire finale de Bernard Thévenet, de la première édition avec un maillot blanc à pois rouge du meilleur grimpeur et surtout, c’est la première fois que le Tour s’achève sur les Champs-Elysées à Paris.

En effet jusqu’ici, l’arrivée était célébrée à la Cipale de Vincennes depuis 6 ans et au vélodrome du Parc des Princes les années précédentes. Le lieu de l’arrivée n’a pas changé depuis cette année là.

Au départ de Charleroi le 26 juin 1975, le grand favori est le belge Eddy Merckx, qui évolue à domicile pour ce début de compétition. Il peut espérer une sixième victoire dans la compétition après ses 5 premiers succès en 1969, 1970, 1971, 1972 et 1974.

tour de france 1975

Mais un fait de course assez rare ne permet pas à Merckx d’arriver premier à Paris. En effet dans la montée du Puy de Dôme lors de la 14e étape, il reçoit un violent coup de poing au foie de la part d’un spectateur un peu trop chauvin. Mercky est alors maillot jaune depuis la 6e étape et un contre la montre pendant lequel il a distancé tous ses adversaires directs.

Tous, sauf un : Bernard Thévenet.

merckx thevenet 1975

La français reste constamment dans la roue du grand Merckx, et profite malheureusement de ce fait de course pour s’emparer du maillot jaune deux jours plus tard, lors de la 16e étape entre Barcelonette et Serre-Chevalier. Sans ce coup de poing Merkcx n’aurait peut-être pas faillit, mais dans tous les cas, 1975 reste la dernière grande année du belge.

Bernard Thévenet résiste brillamment jusqu’à Paris, notamment dans le l’ultime contre la montre entre Morzine et Avoriaz, puis dans la montée vers Paris via Chalon-sur-Saône, Pouilly-en-Auxois, Melun et Senlis.

A l’arrivée sur les Champs, le président Valérie Giscard d’Estaing remet le dernier maillot jaune de la compétition à Bernard Thévenet, vainqueur de son premier Tour de France en 1975.

Bernard Thévenet

Crédit photo 1 & 2

Partager

L'auteur

Blogueur depuis 2007 et amateur de sport, Stéphane est très actif sur Twitter, Facebook et Google+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.